POLITIQUE : Constitution Européenne

"DIY", philosophie punk/hardcore, politique, engagement (s), manifs,etc... c'est ici qu'on débat.

Messagepar phil burn out » 22 Juin 2005, 10:10

Vous ne pouvez pas transposer votre façon de voir à tout le monde. L'égalité n'est pas qu'une revendication, elle existe déjà dans la société : une des premières applications de l'égalité, c'est le droit de vote pour tous... Or nous savons que le système de vote et de représentation est pervers. Nous savons aussi que les mass média ont une influence importante sur les scrutins et qu'ils participent à un certain conformisme.
Ensuite, l'autonomie dont tu parles est d'avantage liée à une notion de liberté que d'égalité. De façon assez paradoxale, la liberté est une valeur majeure à droite et l'égalité est une valeur majeure à gauche.

Pour revenir au sujet constitutionnel, vous aurez remarqué qu'on n'a pas abordé la 3ème valeur de la république : la fraternité. Je peux vous dire qu'en ce moment, je m'interroge pas mal sur les limites de cette valeur. Qui est mon frère ?
Avatar de l’utilisateur
phil burn out
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1909
Inscription: 07 Avr 2003, 19:54
Localisation: Montagne de Reims

Messagepar rafblock » 22 Juin 2005, 11:50

là, ceux qui vont répondre vont se faire traiter de babos :lol:

pour moi, liberté et égalité sont intimement liées, d'où l'impression de confusion que tu en as reriré
Avatar de l’utilisateur
rafblock
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 394
Inscription: 01 Juin 2004, 22:07
Localisation: vieux cons land

Messagepar phil burn out » 22 Juin 2005, 19:26

rafblock a écrit:là, ceux qui vont répondre vont se faire traiter de babos :lol:


:lol: mais la Sécu et la Retraite, ce n'est pas que pour les hippies !

Egalité et Liberté sont liés par un élastique. Si en théorie on aspire aux 2, dans la pratique tout ça est difficile à construire conjointement. Encore plus si on essaye de la faire à une nouvelle échelle de fraternité (européenne dans le sujet qui nous intéresse). C'est sans doute pour ça que j'ai été très déçu par certains NON de gauche qui avancent des arguments limites chauvins pour pas dire autre chose... Défense des emplois français face à la menace étrangère, etc. Est-ce le vin espagnol ou la chute de la consommation de pinard qui menace les viticulteurs ? On nous a agité sous le nez le spectre du chômage comme on nous avait brandit celui de l'insécurité en 2002. L'europe n'est pas LA solution, mais voir certains politicards sacrifier une idée d'ouverture et d'entraide pour leurs propres ambitions, je trouve ça vraiment mauvais.


ce mythe absolu de la non-possibilité d'envisager nos vies selon une autre perspective ?


Tof, tu prouves, nous prouvons en existant que ce choix est possible. Les perspectives sont infinies, les compromis innombrables. Mais envisager une vie différente, végétarienne par exemple, relève de la marginalité parce qu'elle va à l'encontre de la Culture Populaire. Le tempérament obéissant de l'Homme n'est plus à démontrer, il/elle est d'abord un mouton avant d'être un loup. On a déjà parlé ici de l'expérience de Millgram, on pourrait citer en exemple des sociétés totalitaires comme l'Allemagne nazie ou le Vietnam des Khmers rouges. Ou encore parler de ces gens qui passent leur vie à des boulots abrutissants sans pouvoir envisager une seconde qu'ils pourraient en changer. D'ailleurs, le pourrait-il seulement ?
Qui parmi nous est capable de discerner ce qui chez lui relève du conditionnement, de l'éducation ou de l'enseignement ? Ou bien sommes-nous en mesure de faire jouer notre libre-arbitre à chaque instant de la vie ? Et si oui, ne serions-nous pas aussi libres que possible ?
Avatar de l’utilisateur
phil burn out
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1909
Inscription: 07 Avr 2003, 19:54
Localisation: Montagne de Reims

Messagepar Edern » 23 Juin 2005, 17:02

Eh bien on est parti dans des débats passionnants ma foi !

Je vais pas partir dans des longs débats à mon tour, j'ai pas trop de temps là, mais je voudrais dire deux ou trois trucs. Tout d'abord concernant l'Anarchisme, suite à ce qu'on en a dit je me suis un peu renseigné. Je ne peux que vous conseiller le dossier très complet sur la question sur Wikipédia (encyclopédie communautaire) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A ... Anarchisme

D'après ce que j'ai compris, il existe la version de Proudhon (celui qui a prononcé la célèbre phrase "La propriété, c'est du vol") de l'anarchie qui est un système très organisé mais qui est anarchique dans le sens où il n'y a pas de hierarchie ni de classe dirigeante.

A propos d'égalité, j'ai l'impression qu'il y a un paradoxe : beaucoup parlent d'une volonté d'égalité dans la société mais beaucoup (les mêmes, je ne sais pas ?) critiquent les médias de masse, et le fait même que notre système politique soit basé sur le principe des décisions prises à la majorité. Pourtant la majorité repose bien sur le principe d'égalité de tous ...

Bref ... j'ai pas grand chose d'autre à dire :?
Avatar de l’utilisateur
Edern
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 227
Inscription: 25 Nov 2002, 19:17
Localisation: Roswell sur Gougnon

Messagepar Edern » 23 Juin 2005, 17:03

Juste une chose en plus : la Commune, c'était une expérience d'anarchie, et c'était en France. Par contre ça n'a pas duré très longtemps ...
Avatar de l’utilisateur
Edern
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 227
Inscription: 25 Nov 2002, 19:17
Localisation: Roswell sur Gougnon

Messagepar rafblock » 23 Juin 2005, 21:49

pour répondre vite fait sur la commune, c'est vrai que les anars s'y réfèrent beaucoup, mais le mode d'organisation n'était pas purement "anarchiste" (oulala, faut que j'arrete d'utiliser des grands mots, mais c'est pour faire vite et clair)

mais bref, l'état d'anarchie est bel un bien un système d'organisation sociale.

concernat les médias et le vote, on peut y aller, mais ça peut durer longtemps...

pour les médias "de masse", je leur reproche clairement de faire de l'info de classe.. comme dit si bien phil, on nous a servi l'insécurité, on nous sert le chomage....

pour le vote, j'ai pas le courage, ça prendrait 10 pages.
Avatar de l’utilisateur
rafblock
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 394
Inscription: 01 Juin 2004, 22:07
Localisation: vieux cons land

Messagepar phil burn out » 24 Juin 2005, 17:41

tu pourrais faire un effort quand même ! :lol:
Avatar de l’utilisateur
phil burn out
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1909
Inscription: 07 Avr 2003, 19:54
Localisation: Montagne de Reims

Messagepar rafblock » 24 Juin 2005, 19:21

j'ai droit à la citation du vieux con du jour????? chouette!!!! allez, j'y vais, à vos invectives (FAiste retrograde, vieux chnock, elles sont ou les sicav de ferré, tout ça)

"voter, c'est abdiquer" Elysée Reclus

mais j'ai déja du la faire, non?


moahahahaha :lol:
Avatar de l’utilisateur
rafblock
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 394
Inscription: 01 Juin 2004, 22:07
Localisation: vieux cons land

Messagepar Mister_Tsukimoto » 27 Juin 2005, 15:17

Si on ne vote pas on a pas le droit de critiquer, vu qu'on a choisi de ne rien dire, on subit ce que les autres on choisit pour nous, si on veut l'égalité on vote, tt le monde peut voter, même si le vote blanc n'est pas contabilisé ce que je trouve être une véritable connerie.

Sinon l'anarchie ,ne sera jamais... tt simplement parce que l'humain a toujours besoin de gens, de guide, que leurs disent comment agir et comment pensée.

L'égalité n'est qu'un principe, un concept auquel il faut se rapprocher le plus possible, et non une réalité.
Mister_Tsukimoto
 

Messagepar rafblock » 27 Juin 2005, 17:01

j'ai choisi de ne pas voter parce que pour m'exprimer j'ai trouvé nieux, pas parce que j'ai choisi de ne rien dire. mon regard est justement assez critique pour ne pas me fier à un représentant.

la pour le coup, le "tu votes pas t'as pas le droit de parler", c'est tres fasciste, comme point de vue. on parlait des anars de droite, vl'la les fafs de gauche :D

non, allez, je rigole (mais a moitié seulement). la différence est au niveau des motivations. tu crois changer les choses en laissant quelqu'un parler pour toi, moi pas. je dis pas que t'es un con attention! juste que je ne crois pas que les choses changeront de cette façon. lee Front Poulaires (français, espagnols), Mitterand, le Socialisme aux couleurs de la France et la Force tranquille, ben dis moi, ça a changé quoi? parle moi de realpolitik, puisque 15 personnes vont en faire autant dans la foulée... mais moi ça ne m'intéresse plus, puisque je suis contre le principe même de pouvoir,. il y a d'autres choses a faire que de se voiler la face tous les 2/3 ans.

bien sur que l'égalité est un concept. mais c'est aussi un but.
bref, peut-être votes-tu parce que, justement, tu as besoin d'un chef. moi pas. j'ai des amis fiables, avec qui on bosse sur une base égalitaire. Tiairy, par exemple. pas de chef a la casbah, ni ailleurs. la prise de décision en commun, ça se travaille. je pourrais te répondre "si on a jamais essailé de bosser comme ça, on critique pas", mais non, justement.

et pour la séquence vieux schnock nostalgique, le fait que le gouvernement et le président actuels font la politique du borgne contre leqel ils ont été élus devrait te suffire à comprendre que la démocratie non plus n'est pas une réalité.



negras tormentas agitan los aires....

:lol:


OK j'arrête
Avatar de l’utilisateur
rafblock
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 394
Inscription: 01 Juin 2004, 22:07
Localisation: vieux cons land

Messagepar ChristOff » 27 Juin 2005, 23:07

Si on ne vote pas on a pas le droit de critiquer, vu qu'on a choisi de ne rien dire, on subit ce que les autres on choisit pour nous, si on veut l'égalité on vote,

Mmh, j'ai voté un paquet de fois dans ma vie, j'ai jamais pour autant eu l'impression que de toutes façons c'étaient pas justement "les autres qui choisissaient pour moi", quoi qu'il advienne.. J'ai jamais eu l'impression que ma voix était prise en considération...
Sérieusement, le refus de voter, ce n'est pas "choisir de ne rien dire", c'est choisir de ne pas utiliser le petit espace de pseudo-démorcratie balisé par les dominants pour nous faire croire qu'on aurait un droit de regard et une vraie représentativité. C'est tenté de constuire et de faire vivre d'autres espaces de démocratie...
Si voter garantissait notre droit de regard, de contrôle, de decission, ça se serait nan ?
Tu crois que tes/mes/nos points de vue sont pris en considération lorsqu'il s'agit de décider comment va s'articuler notre société ? Qu'on a notre mot à dire en ce qui concerne les OGM, la pollution, la justice, la guerre, l'urbanisme, les transports, la prison, la vie privée, les choix énergétiques, l'éducation, le commerce, internet, etc., etc., etc... ???
Sérieusement, je considère que voter une fois par décennie et se laver les mains de la réalité sociale, économique et politique, c'est pas "choisir de dire quelque chose", ou plutôt SI, c'est choisir de dire "allez-y, faites ce que vous voulez de ce monde et de ses habitant(e)s, on vous confie les clés et on s'occupe plus de rien".
Je sais pas, j'arrive pas à croire qu'on puisse décemment croire en la "démocratie" telle qu'elle se déploie aujourd'hui... Sans être un gros érudit (je le suis pas), il suffit d'ouvrir quelques journaux, quelques bouquins, et accepter de se confronter à la réalité, qui est que quoi qu'on dise, quelque que soit le nombre qu'on sera dans la rue à manifester pacifiquement, ou à gueuler et tout casser, ils/elles feront comme si notre voix était inaudbile, continuerons à organiser notre monde, nos vies, en fonction de leurs intérêts.
En quoi tu crois que ta voix est écoutée et prise en considérations ? Regarde les pavaner dans leurs tours, leur sommet surflicés, nous n'avons aucune représentativité...
Sinon l'anarchie ,ne sera jamais... tt simplement parce que l'humain a toujours besoin de gens, de guide, que leurs disent comment agir et comment pensée.

En admettant qu'une société / une communauté ne puisse pas exister ou s'organiser sans une force "d'autorité" (ce qui reste à prouver), il y a quand même une différence entre l'organisation de l'autorité et du pouvoir capitaliste, qui dans sa version globalisée voudrait faire croire qu'il est possible de "décider" pour des groupes d'individus hétéroclites sans créer d'injustice, et une "autorité" de type tribal, communautaire. Les "chefs" dans un paquets de culture tribales n'ont d'ailleurs pas l'autorité entre leurs mains, en tout cas, pas du tout comme nous l'entendons nous autres occidentaux. Il exsite aussi des tonnes de façon d'organiser une "hierarchie" qui ne soit pas injuste, arrogante, sourde aux voix "d'en bas". Croire qu'il existe qu'une seule et unique façon de vivre ensemble, c'est ce que le capitalisme veux nous faire croire. Je pense pour ma part qu'il est possible de vivre autrement, dans le cadre de communauté autonomes, fédérées, organisées autour d'un projet commun cohérent, ne fonctionnant pas sur les privilèges et le pouvoir et le mensonges...
Pour que l'anarchie existe, il faudrait justement que toutes les personnes concernées arrêtent de continuer à alimenter le mythe que tout va bien ici et aujourd'hui et que l'organisation capitaliste est merveilleuse. Nous savons tous et toutes que ce monde est hierarchisé, injuste, que notre "bonheur" est construit sur le dos et au détriment de la vie d'autres... On fait juste semblant de pas le voir pour aller mieux. Tant que nous acceptons de prendre le petit peu de "bonheur" qu'on nous garantie pour nous tenir en laisse, avec la peur au ventre que si on se "rebelle", de toutes façons, se sera pire... tant qu'on vivra sans espoir... alors oui, le capitalisme continuera à exister.
N'est-ce pas incroyable de vivre et garder en vie un monde où nous n'avons finalement même pas d'intérêts propre à satisfaire (puisque la richesse et la jouissance capitaliste ne nous concernera jamais, malgré ce que la Star Ac' nous fait fantasmer) ? Qu'est-ce qui nous retiens finalemnt de constuire autre chose ? Le capitalisme à détruit et réduit en miette la solidarité, les communautés, la générosité, l'union, la compassion... et à instaurer une nouvelle "morale" de vie basée sur l'assouvissement égoiste de petit bouts de vie qui de toutes façons ne nous satisfont pas, ; sur un univers fantasmagorique de croyance en un future meilleure si on bosse et on ferme sa geule... Le capitalisme c'est le système de la carotte en somme... Nos aieux croyaient aux paradis, que s'ils trimaient toutes leurs vies, sans espace d'épanouissement idividuel, c'était pas grave, car la vie APRES serait leur récompense... On fonctionne sur le même principe...
ChristOff
 

Messagepar Mister_Tsukimoto » 27 Juin 2005, 23:36

lol, je ne vote pas non plus^^ j'ai pas encore l'âge :lol:

C'est bien tu es critique mais crois tu que tu fais changer les choses je ne crois pas... Ce n'est qu'une utopie que de croire que l'on peut changer radicalement le système a moins de tt péter et hope encore un dictateur au pouvoir... La démocratie est je pense le meilleur moyen pour faire l'égalité car tt le monde peut s'exprimer... En France la démocratie n'est pas parfaite, la faute à la putain de Constitution de De Gaulles qui donnes tt les pouvoirs ou presque a l'éxecutif. Si tu voulais un autre gouvernement ou pas de gouvernement fallait voter, ou créé un parti anarchiste qui abollierais les Chefs, mais resté dans ton coin a dire, ouais moi je veux pas de chef nahh... et hope t'en a des nouveaux. Moi aussi j'aimerais croire en l'anarchie mais tu voies vu la merde qu'il ya dans ce bas monde... j'en cotoie tout les jours je préfère encore avoir des règles et des chefs comme tu le dis si bien.

Et tu vois je ne suis ni de gauche ni de droite juste un mec réaliste.

Où est l'altérnative qu'on me la montre!!! (L'anarchie on va me répondre ou le communisme... deux trucs qui ont complètement échoué par le passé...)

Pr le TCE il n'y a pas de représentants juste un oui ou un non.

Si tu veux faire bouger les choses, ce n'est pas en s'abstenant et en restant dans son coin...

C'est une utopie de croire que les hommes peuvent resté sage sans loi ni maître... Cela ne marche que dans des groupes restreints, avec des personnes sencés... et oui y'a beaucoup d'abrutis sur terre.

Tu ne crois plus en grand chose certe mais moi je crois qu'en votant et en se bougeant le cul en masse on peut arriver à améliorer les choses mais bon si tu veux que tout cela continue reste dans ton coin et abstient toi.

Si nous ne sommes pas repréent" et bas présente toi, et vas y représente nous pour que ça marche.

Et je crois que l'on a notre mot a dire oui!!, si la majorité des gens pense qu'il faut faire autrement qu'ils s'expriment par le vote et les choses changeront. Moi en ce qui concerne les OGM, la guerre et autres on a beau se bouger le cul, rien ne change il faut changer à la source c'est a dire les dirigeants.
Mister_Tsukimoto
 

Messagepar ChristOff » 28 Juin 2005, 00:17

C'est bien tu es critique mais crois tu que tu fais changer les choses je ne crois pas

Disons qu'historiquement, c'est plus en PRENANT de force des choses que des avancés ont eu lieu, qu'en attendant que les dirigeants nous les accorde de bonne grace. Ce que je crois de toutes mes forces, c'est que le "modèle" imposé par le capitalisme, c'est une limitation de nos potentiels à vivre et s'organiser autrement. J'ai pas de soucis à vouloir largement plus que ce qu'on m'offre, et je crois que c'est une façon concrète de faire avancer les choses.
Les avancés sociales significatives ne se sont pas faites par le truchement du vote. C'est d'abord la rue qui a réclamé très fort les choses (racisme, droit de vote des femmes, avortement, etc., etc.. ), et ensuite, le capitalisme a juste tenté de sauver sa "légitimité" en légiférant.
Ce n'est qu'une utopie que de croire que l'on peut changer radicalement le système a moins de tt péter et hope encore un dictateur au pouvoir.

C'est aussi une utopie de croire que nos privilèges, la façons dont on asservi le reste de l'humanité, dont on gaspille les ressources naturelles mondiales pour nos intérêts propre, que cela pourra continuer ainsi sans problèmes ad vitam eternam. "Peter le système", ça n'implique pas la dictature, c'est encore un mythe bien maintenu en vie par le capitalisme pour fermer toutes les portes vers quelque chose de différent, ou ne serait-ce qu'une reflexion globale sur des formes de sociétés plus justes, plus écolo, moins autoritaire, etc... . Et encore, c'est considérer que la dictature des privilèges, du profit, du capital, des riches, n'est pas une "vraie" dictature en soi. Ca se discute largement. Quand tu lies à droite à gauche la façon dont s'organise notre "sécurité" et nos "libertés" par exemple (Loi sur la Sécurité Intérieure (LSI), Loi sur le Liberté de Communication, avec toutes les dérives sécuritaires, les lois contre la mendicité, l'existence des divers fichiers illégaux de la gendarmerie, de la police, la loi sur la confiance dans l'économie numérique (LEN), j'en passe et des meilleurs, ... et n'hésite pas à lire quelques articles ne provenant par forcément de sources "anarchistes" d'ailleurs sur ces sujets, pour avoir une vision plus globale et objective de tes libertés actuelles, et de l'évolution du tout sécuritaire), tu réalises bien la façon dont le contrôle totaliraire est en train de se mettre en place, et que sous les paillettes et les sourires et la "démocratie", un monde, une idéologie du pouvoir, des privilèges, de l'injustice, de la répression, du flicage est en train de se batir...
La démocratie est je pense le meilleur moyen pour faire l'égalité car tt le monde peut s'exprimer

Tout le monde ? N'est-ce pas un mythe ça ? Voter (et tout le monde n'a pas le droit de vote, la preuve, même toi tu peux pas t'expirmer de la sorte), où as tu vu que c'était une forme d'expression ? Ca, c'est LEUR MYTHE, mais peut-être serait-il temps de le mettre au contact de la réalité, nan ? Et en admettant que ce soit le cas, que voter soit une forme d'expression juste, à la portée de tous et toutes, reste que ceux et celles sur le dos de qui on constuit notre "bonheur", on leur demande pas de s'exprimer... Si la démocratie, c'est se demander gentiement entre nous si ça va pas trop mal, pendant qu'on plonge la tête sous l'eau des populations africaines, indiennes, etc... , et ne JAMAIS prendre en considération l'avis de ceux et celles qui crève, moi ça m'apparait pas comme la "démocratie"...
Si tu voulais un autre gouvernement ou pas de gouvernement fallait voter

Je veux pas un autre gouvernement... je veux qu'enfin on commence à prendre au sérieux et réfléchir sur la potentialité d'une forme d'organisation sociale, économique DIFFERENTE. Que m'importe que les gouvernements se succèdent, si leur projet global reste le même. Celui de constuire et maintenir en vie un monde injuste, où une minorité s'accapare la richesse en exploitant la majorirté ??? Je ne veux pas d'un autre gouvernement, je veux d'une autre vie, d'une autre forme d'organisation...
ChristOff
 

Messagepar phil burn out » 28 Juin 2005, 08:58

J'ai comme l'impression qu'il y a un dialogue de sourds qui s'est institué entre les vrais radicaux (pas les centristes...) et les démocrates. Chacun s'appuyant sur un argument valable : les 1ers disent que leurs idées, souvent sensées et altruistes, ne sont pas prises en condération, les 2nds leur répondent que leurs idées seront prises en compte le jour où elles obtiendront la majorité aux élections.
Avatar de l’utilisateur
phil burn out
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1909
Inscription: 07 Avr 2003, 19:54
Localisation: Montagne de Reims

Messagepar ChristOff » 28 Juin 2005, 13:45

Philou, ouais, peut-être que tu as raison...
Ce qui trouble le dialogue selon moi, c'est que les "démocrates" diabolisent systématiquement les tentatives de déplacer les discussions, les reflexions, etc... hors de la sphère "morale" capitaliste... C'est une façon de laisser croire qu'il existe pas d'ALTERNATIVE au capitalisme, et que donc, la seule solution c'est de tenter de le "contrôler" et le "dompter"... Je trouve dommage la façon dont le débat est toujours transformer en bataille rangée d'arguments, avec en toile de fond, le désir de ne JAMAIS JAMAIS prendre au sérieux les idées qui sortent du moule "éthique" et "idéologique" capitaliste, et que la finalité du "dialogue" chez les "démocrates", c'est d'écraser, humilier, diaboliser, ridiculiser ceux et celles qui cherchent des chemins vers une société plus juste, mon inégalitaire, etc...
Moi, je pense juste qu'il est possible de vivre, d'organiser nos vies autrement... Et je demande pas à la population de la terre entière d'épouser mes idéeaux (ça, c'est la technique "démocratique" capitaliste, n'est-ce pas ?).
L'autre point, c'est que les "démocrates" refusent de réfléchir en termes plus globaux... La reflexion, si elle ne s'intéresse qu'à la société blanche, elle reste partielle (et injuste)...
Pour moi, changer le monde, c'est apprendre à DECONSTUIRE notre culture et le modèle de société capitaliste/impérialiste/hierarchisé... Après, à tout le monde de se construire sa société parfaite... Si des gens kiffent de bosser 35-40hrs par semaine pendant 40 ans pour enrichir un patron, vivre tassé dans des villes polluées, vivre à 100% à l'heure, ne penser qu'à leur compte en banque, sérieux, okaaaaaaay, moi je demande juste à ce que ce modèle "d'épanouissement" ne soit plus considéré comme l'unique, et qu'on laisse ceux et celles qui veulent vivre autrement en paix.
ChristOff
 

Messagepar phil burn out » 28 Juin 2005, 14:36

Tout à fait d'accord. A la limite, c'est presque plus facile de contester la pensée unique dans notre vie quotidienne qu'au niveau politique. Je veux dire, faire notre propre culture libre de Droits d'auteur et de TVA, c'est peut-être insignifiant à l'échelle du music business, mais c'est aussi porteur d'un symbole. Y'a qu'à voir le prix des disques DIY, beaucoup moins chers que ceux de l'industrie. ça montre une conception différente de la zik, le peu d'argent qu'on a va dans la fabrication, on n'investit pas dans la promotion, etc.

Ensuite, il existe un truc qui s'appelle l'économie d'échelle, un truc qui draine automatiquement pouvoir et argent. La différence entre l'artisan et le PDG de multinationale, avec toutes les variations possibles... Cette logique productioniste permet le profit, ça nourrit de tas de becs de par le monde, mais aussi ça pollue et où va-t-on comme ça ???
Avatar de l’utilisateur
phil burn out
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1909
Inscription: 07 Avr 2003, 19:54
Localisation: Montagne de Reims

Messagepar PP le Moko » 28 Juin 2005, 16:50

Ou va t'on comme ca ? Et bien, je me le demande. Vous parliez dégalité....je pense que c'est un but en soi, que chaque être humain recherche (enfin j'espère). Mais un truc me fait peur, comment faire pour que chaque être vivant est une place égale dans la société et un niveau de vie correct, équitable sans polluer plus et sans pomper encore plus les énergies et ressources naturelles ? Il est clair que chacun doit pouvoir avoir accès à tous ceci de manière égale mais comment réaliser ca de façon concrète pour 10 milliards de gens sans saccager encore plus la planète ? Je ne parle pas de tel ou tel type de fonctionnement dans la société (quoique...) mais me place plus d'un point de vue technique...Ca me fait réellement peur sachant qu'il serait plus que normal que tous le monde puisse vivre de la même manière. (je parle ici de qualité de vie) Même en vivant dans un monde où ce ne serait pas le système capitaliste qui gouverne et qui exploite, comment faire pour que ceci soit réalisable sans effets plus que secondaires...?
PP le Moko
 

Messagepar Mister_Tsukimoto » 29 Juin 2005, 19:13

Mouais, j'ai n'ai pas le souvenir d'avoir diabolisé quoi que se soit, et tu voies au niveau de la pollution... et bas y'en a qui se bouge (ye suis militant greenpeace entre autre).

Je disait juste qu'on dit tjrs que le capitalisme c'est de la merde, ce que je suis tt a fait d'accord mais quoi mettre a la place de mieux... Je vais devenir chercheur économiste lol. Et je ne vois pas le rapport entre capitalisme et démocratie... Va dire ça au partie communiste français :lol:

Nan sans déconné tu vois sans le capitalisme tu n'aurais pas tt ce que tu as aujourd'hui, et le monde est bien trop petit pour que tt le monde puisse vivre comme nous. Rien que pr l'eau, nous consommons chacun plus de 200 litres d'eau par jour, tu vois si tt le monde faisait cela, et bas la Terre serait vidée de son eau en quelques année.

Et tu sais tt le monde n'a pas choisi de bosser 35,40h pr être exploiter par un patron... c'est mieux que d'être a la rue. L'homme a tjrs exploiter tt ce qu'il avait, ou trouver et cela ne changera jamais, je suis super pessimiste tu va me dire...Mais l'homme est comme ça.

En ce qui concerne la culture je suis entièrement d'accord avec ce que vous dites, c'est pr cela que je n'achète jamais de cds sur majors... je préfère les down...
Mister_Tsukimoto
 

Messagepar rafblock » 29 Juin 2005, 19:27

c'est mieux que d'être à la rue, OK, peut-être, mais tu ne vois que la conséquence. on parle de revenir sur l'idée de salariat.

éternelle question.... si tous le mode vivait comme nous, mais on ne se demande jamais si on doit vivre autrement....
Avatar de l’utilisateur
rafblock
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 394
Inscription: 01 Juin 2004, 22:07
Localisation: vieux cons land

PrécédenteSuivante

Retourner vers Write It Yourself

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron