Mariage homo

"DIY", philosophie punk/hardcore, politique, engagement (s), manifs,etc... c'est ici qu'on débat.

Re: Mariage homo

Messagepar pirikk » 19 Nov 2012, 23:31

Sur le cas de "Una-bomber", il y a un documentaire qui présente cette histoire assez complexe: "Voyage en cybernétique"
http://www.youtube.com/watch?v=JCvjjjA_ZmY
Avatar de l’utilisateur
pirikk
Nos chicos rayent le parquet
 
Messages: 209
Inscription: 07 Fév 2008, 14:13
Localisation: Lyon

Re: Mariage homo

Messagepar Slim » 20 Nov 2012, 00:16

Son point de vue est parfaitement "tangible". Je ne partage bien évidemment pas ses moyens d'action. "Quant aux attentats proprement dits, outre qu'en règle générale ils atteignent rarement ceux qui mériteraient d'en être les victimes et que de toute façon le recours au terrorisme est encore plus inefficace contre la société industrielle qu'il ne l'a jamais été auparavant, on voit que ceux de Kaczynski servent maintenant surtout à occulter le contenu et l'existence même de son texte, auquel il n'a plus du tout été fait allusion pendant la durée du procès, ou seulement au passage, comme à une preuve supplémentaire des obsessions paranoïaques de son auteur." (Extrait de la note de l’éditeur.)
J'ajoute qu'à mon humble avis, la critique sociale menée par les Editions de L'encyclopédie des Nuisances, bien que puriste et élitiste sur la forme (ce qui peut rebuter j'en conviens), est parmi la plus pertinente qu'il m'ait été donné de lire.
Quand aux "écolos" et autres amateurs de l'administration écologique du désastre qui bouillent d'impatience à l'idée d'instaurer enfin un capitalisme vert et durable, ceux là, s'inscrivent parfaitement dans le progressisme vert du développement durable. Pour les autres, honorables et respectables résistants autonomes (on pense à la ZAD), ils sont si minoritaires et tellement prisonniers de leur image "Walden où la vie dans les bois" qu'ils constituent de parfaits épouvantails pour le reste de la population.
Dernière édition par Slim le 21 Nov 2012, 15:28, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Slim
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 344
Inscription: 27 Mai 2008, 09:33
Localisation: Strasbourg

Re: Mariage homo

Messagepar Pab » 20 Nov 2012, 00:24

Slim a écrit:Extrait de La Société Industrielle et son avenir de Théodore Kaczynski. (Editions de L'Encyclopédie des Nuisances, 1998)

218. Différents penseurs ont souligné le caractère religieux de l'idéologie progressiste. Ce n'est pas une religion au sens strict du terme parce qu'elle ne postule pas l'existence d'un être surnaturel. Mais pour le militant progressiste, l'idéologie joue un rôle semblable à celui d'une religion. Il a besoin de croire en elle ; elle occupe une place vitale dans son économie psychologique. Ses croyances ne sont pas aisément modifiées par la logique ou par les faits. Il a la conviction profonde que son idéologie est moralement Juste (avec un grand J), et que ce n'est pas seulement un droit, mais un devoir, d'imposer à tous la morale progressiste. (Cependant, beaucoup de ceux que nous appelons «progressistes» ne se définissent pas comme tels et ne qualifieraient pas de «progressistes» leurs convictions. Nous utilisons ce terme parce que nous ne trouvons pas d'autre mot pour désigner la nébuleuse qui rassemble des credos voisins : féminisme, droits des homosexuels, le «politiquement correct», etc., tous mouvements qui ont une grande affinité avec la vieille gauche progressiste. Voir paragraphes 227-230.)

219. L'idéologie progressiste est totalitaire. Partout où le progressisme est en position de force, il cherche à envahir le moindre recoin de la vie privée et à modeler toute pensée, parce que son idéologie a un caractère quasi religieux et que tout ce qui est contraire à ses croyances incarne le péché. Mais si le progressisme est totalitaire, c'est surtout en raison du besoin de puissance de ses militants, besoin qu'ils cherchent à satisfaire en s'identifiant à un mouvement social et en essayant de réaliser leur auto-accomplissement par la poursuite des objectifs de ce mouvement (voir paragraphe 83). Ils ne sont pourtant jamais satisfaits, quelle que soit la réussite du mouvement, parce que leur activisme est une activité de substitution (voir paragraphe 41). Leur motivation réelle n'est pas d'atteindre leurs buts affichés mais d'éprouver un sentiment de puissance en luttant pour imposer certaines mesures sociales (35). Ils ne sont par conséquent jamais satisfaits par celles qu'ils ont déjà obtenues ; leur besoin d'auto-accomplissement les pousse à chercher sans cesse autre chose. Ils revendiquent l'égalité des chances pour les minorités puis, quand cet objectif est atteint, ils veulent que soient imposés des quotas d'embauche pour chaque minorité. Ils traqueront pour le rééduquer quiconque gardera dans un coin de son esprit un jugement dépréciatif pour une quelconque minorité. Les minorités ethniques ne leur suffisent pas ; personne ne doit se permettre de juger négativement les homosexuels, les handicapés, les gros, les vieux, les laids, etc. Il ne suffit pas d'avertir le public des méfaits du tabac ; une mise en garde doit être imprimée sur chaque paquet de cigarettes ; ensuite il faut réduire, si ce n'est interdire, toute publicité pour le tabac. Les activistes ne seront satisfaits que lorsque le tabac sera complètement prohibé, puis viendra le tour de l'alcool, de la nourriture non diététique, etc. Ils se sont élevés contre les mauvais traitements infligés aux enfants, ce qui est raisonnable. Mais maintenant ils voudraient interdire jusqu'à la simple fessée. Après quoi, il s'attaqueront à une autre chose qu'ils déclareront malsaine, puis à une autre, et encore à une autre. Ils ne seront pas satisfaits tant qu'ils n'exerceront pas un contrôle total sur l'éducation des enfants. Et alors ils enfourcheront un nouveau cheval de bataille.

220. Supposez qu'on leur demande de dresser une liste de tout ce qui cloche dans la société, et qu'on réalise tous les changements sociaux qu'ils exigent. on peut affirmer sans risque de se tromper que très vite ils trouveront de nouveaux motifs de se plaindre, de nouveaux «maux» sociaux à corriger puisque, encore une fois, c'est moins la misère de la société que leur instinct de puissance qui les pousse à vouloir imposer leurs solutions.

221. En raison des interdits que fait peser sur leurs comportements et leurs pensées leur niveau élevé de socialisation, de nombreux progressistes de type sursocialisé ne peuvent s'adonner au carriérisme à la façon de tous. Il n'y a qu'un exutoire moralement acceptable à leur instinct de puissance : la lutte pour imposer leur morale à tout le monde.

Le texte complet ici: http://kropot.free.fr/Kaczynski-livre.htm



Je suis tout à fait d'accord avec ça... Et le mariage étant ce qu'il est, selon une définition stricte d'union entre un homme et une femme, je pense qu'il aurait fallu développer un équivalent, nommé différemment qui aurait "validé" socialement l'union homosexuelle, une sorte de pacs mais approfondi. Mais les lobby, qui ne représentent rien encore une fois, sont des vraies plaies lorsqu'ils outrepassent les questions de droit, ou plutôt qu'ils font de tout et n'importe quoi des questions de droit.
MAIS ENCORE UNE FOIS, pour moi tout ce cirque est vraiment secondaire par rapport à tout ce qu'il se passe actuellement en France et partout ailleurs dans le monde...et je m'en fous quand même pas mal. :roll:
Avatar de l’utilisateur
Pab
Fuck you, fuck la France, fuck Domenech
 
Messages: 3248
Inscription: 11 Jan 2008, 17:25
Localisation: Nantes / Rennes

Re: Mariage homo

Messagepar gugo))) » 20 Nov 2012, 09:40

UnDo a écrit:Y'a aussi un truc marrant aussi, c'est qu'on focalise sur les catho tordus et leur manif "papa/maman" mais je serais curieux d'avoir le point de vu des imams et des rabbins sur la question...


Le Grand Rabbin de France et le président du CFCM ont exprimé leur opposition au projet de loi, le premier par une lettre assez conséquente et très intéressante, le second par un simple communiqué, de mémoire.

Mais on s'en fout Undo, parce que la France est "une démocratie chrétienne" comme chacun sait.

C'est d'ailleurs si vrai qu'un club républicain occulte a tenu à rappeler à ce qu'il tient pour ses ennemis une interprétation assez extrême de la loi instaurée en 1905 : http://www.lesechos.fr/economie-politiq ... 507502.php

On remarquera là encore que le seul argument qui justifie l'orientation (sans mauvais jeu de mot) de ces philosophes tient à ce mot magique : "progrès".

Concernant le coté "anecdotique" du débat, je vous trouve sévère. Non, il n'est pas amplifié uniquement par des activistes radicaux. La manifestation de dimanche, si elle mobilisait effectivement les familles catholiques tradi, qui ont du subir l'étalage de viande des FEMEN, était précédée la veille de manifestations "laïques" qui ont fédéré beaucoup de monde. Bien sûr, les gens consomment les idées à la mode : quand on te matraque toute la journée des infos unanimes et enthousiastes sur un projet de loi, qu'on te somme de prendre position, cela agite forcément les consciences. Les sujets importants, si vous pensez par là au domaine économique ou institutionnel, sont réservés tacitement aux experts, et quoi qu'on en dise, il est difficile de défendre une grande vision en la matière (si toutefois on en a une) avec la violence d'une passion.

Cette discussion n'est peut-être au fond qu'un prétexte pour descendre dans les rues, afficher une posture, rire un peu, se faire peur... Et le PS, fort de ce constat, trouve par ce biais le moyen de divertir les masses tout en gagnant du temps médiatique sur d'autres sujets plus embarrassants. Personne ne nie cela. Mais ce n'est pas un argument suffisant pour prononcer que le débat n'a aucun intérêt sur le fond, surtout au vu de l'unanimisme sidérant des médias, qui n'ont pour soutenir leur progressisme que des insultes au bec envers les méchants.
Avatar de l’utilisateur
gugo)))
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 996
Inscription: 07 Mar 2008, 19:29
Localisation: Lyon

Re: Mariage homo

Messagepar Pab » 20 Nov 2012, 17:52

Le problème c'est que entre d'un côté les haineux qui se servent du débat uniquement pour déballer leur homophobie basique et les anti-progressistes de bases qui disent non sans réfléchir juste pour être contre les progressistes, c'est hyper dur, je trouve, de s'y retrouver. Sans compter l'extrême gauche qui fait semblant de s'intéresser et connaître les sujets alors qu'elle ne pense qu'à s'opposer bêtement à l'extrême droite en refusant du coup toute réflexion...
Le problème à la base est le sens donné au mariage civile.
En voici la définition officielle:

Le mariage est un acte public, juridique et solennel par lequel un homme et une femme s’engagent l’un envers l’autre dans la durée, devant et envers la société, pour fonder ensemble un foyer. En se mariant, les époux font ensemble une double démarche.

Ils acceptent et reconnaissent l’institution du mariage et la loi commune qui la régit, mais en retour, ils demandent à la société de reconnaître l’existence et la valeur de leur engagement mutuel et de leur assurer la protection de la loi. Le mariage civil, qui n’est pas une simple formalité administrative, ne commence et ne s’achève pas le jour de la cérémonie.


Après, ça n'engage que moi, mais je suis quasi certain que la grande majorité des gens se mariant de nos jours ne le font pas selon cette ancienne et belle définition. Et que la raison largement majoritaire est une envie de montrer à quel point leur amour est beau fort, plus puissant que la mort,etc... C'est là où je trouve que la citation de Sylviane Agacinski n'en reste qu'à un point de vue théorique et nostalgique, mais pas réaliste...
Spoiler : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Ceci est mon point de vue et à partir de là, utiliser la définition officielle du mariage pour dire non au mariage entre homosexuels, sans tenir compte de ce qu'il est devenu maintenant, ça me parait un peu hypocrite en fait. Mais attention, je ne parle bien que du mariage! Car c'est là aussi où c'est compliqué, on a vraiment la sensation que beaucoup mélangent un peu tout. Le sujet de l'éducation est un autre sujet, certes lié, mais un autre sujet... Et moult questions intéressantes en découlent, je suis bien d'accord. Et ça ne m'empêche pas de respecter ceux qui croient encore dur comme faire à cette définition du mariage civile et pour qui elle a encore un sens réel, mais je pense d'une part que les personnes y croyant encore réellement sont donc une minorité et en plus, dans la réalité, les gens se mariant ne le font majoritairement pas selon cette définition.

Pour moi, voilà ce qu'il se passe dans ce "débat social".
1) une minorité se bat et fait pression pour faire progresser ses idées: cette minorité n'est pas une minorité homosexuelle, mais le lobby gay qui, encore une fois, ne représente pas les homosexuels car pas du tout élus par eux. Cette soit disant représentation des homosexuels par le lobby gay est juste auto-proclamée et n'a aucun sens.
2) le gouvernement, pour je ne sais quelle raison, mais aussi peut-être car ils partagent les idées du lobby gay, ou alors pour faire diversion en effet, cède aux pressions et met en place un mouvement d'officialisation.
3) la frange haineuse de l'extrême droite homophobe, minoritaire elle aussi, se braque direct avec violence contre cette volonté du gouvernement. Une section s'oppose aussi mais par réelle conviction, je pense aux cathos par exemple et non dans une haine irréfléchie. Je crois évidemment très sincèrement qu'on peut être opposé aux mariage civil homosexuel sans être homophobe, dans l'optique où l'on est très attaché aux valeurs défendue par la définition officielle du mariage, donc.
4) la frange haineuse de l'extrême gauche, minoritaire, se braque direct pour s'opposer à son ennemi de toujours, les radicaux d'extrême droite.
5) les journalistes font monter la sauce.
6) Se greffent ensuite, à gauche et à droite, des sympathisants...

Je ne vois là que des minorités aux intérêts très auto-centrés, personnellement, qui en plus ne parlent pas strictement, d'un côté comme de l'autre, uniquement du mariage civile... Encore une fois, moi je ne parle que de ça.
Avatar de l’utilisateur
Pab
Fuck you, fuck la France, fuck Domenech
 
Messages: 3248
Inscription: 11 Jan 2008, 17:25
Localisation: Nantes / Rennes

Re: Mariage homo

Messagepar gugo))) » 20 Nov 2012, 19:52

Et personne ne trouve ça hilarant de voir des gauchistes défendre le mariage ? C'est le premier truc qui m'interpelle perso.
Avatar de l’utilisateur
gugo)))
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 996
Inscription: 07 Mar 2008, 19:29
Localisation: Lyon

Re: Mariage homo

Messagepar sal paradise » 21 Nov 2012, 10:45

mariage Gay, Islamisme radical, Aeroport de Nantes, perte du Triple A,
ils vont en sortir combien des sujets épouvantails comme ceux là avant d'avouer qu'ils sont,
comme les autres, incapables devant les vrais problèmes, le chômage par exemple.
Avatar de l’utilisateur
sal paradise
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1350
Inscription: 21 Aoû 2005, 23:16
Localisation: 7€ de l'heure / forfait à la demi-journée

Re: Mariage homo

Messagepar Lord Gonzo Bastardo » 21 Nov 2012, 12:57

gugo))) a écrit:Et personne ne trouve ça hilarant de voir des gauchistes défendre le mariage ? C'est le premier truc qui m'interpelle perso.


ils ne défendent pas le mariage, ils veulent le détruire sournoisement en le livrant aux pédés sodomites et aux goudous bouffeuses de chattes.
Avatar de l’utilisateur
Lord Gonzo Bastardo
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1358
Inscription: 27 Mai 2008, 15:52

Re: Mariage homo

Messagepar gugo))) » 21 Nov 2012, 14:00

Surtout, ne pas occulter le fait que c'est la question de l'adoption par les couples gays qui a ému les masses, lesquelles semblaient assez anesthésiées par le clergé médiatique au point de céder une petite majorité de ses consentements au projet de loi.
Avatar de l’utilisateur
gugo)))
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 996
Inscription: 07 Mar 2008, 19:29
Localisation: Lyon

Re: Mariage homo

Messagepar Pab » 22 Déc 2012, 19:50

Un texte plutôt pas mal et surtout assez clair qui parle de la position contre mariage gay (non homophobe):
http://www.village-justice.com/articles ... 13107.html
Avatar de l’utilisateur
Pab
Fuck you, fuck la France, fuck Domenech
 
Messages: 3248
Inscription: 11 Jan 2008, 17:25
Localisation: Nantes / Rennes

Re: Mariage homo

Messagepar thosmash » 29 Déc 2012, 18:14

Lord Gonzo Bastardo a écrit:
gugo))) a écrit:Et personne ne trouve ça hilarant de voir des gauchistes défendre le mariage ? C'est le premier truc qui m'interpelle perso.


ils ne défendent pas le mariage, ils veulent le détruire sournoisement en le livrant aux pédés sodomites et aux goudous bouffeuses de chattes.


:ola: :ola: :ola: :ola: :ola: :ola: :ola: :ola: :ola: :ola:
Avatar de l’utilisateur
thosmash
Casquette à l'envers. Je bois, je n'danse pas
 
Messages: 70
Inscription: 26 Oct 2011, 13:05

Re: Mariage homo

Messagepar gugo))) » 01 Fév 2013, 09:28

Avatar de l’utilisateur
gugo)))
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 996
Inscription: 07 Mar 2008, 19:29
Localisation: Lyon

Re: Mariage homo

Messagepar julien D. » 01 Fév 2013, 14:22

thosmash a écrit:
Lord Gonzo Bastardo a écrit:
gugo))) a écrit:Et personne ne trouve ça hilarant de voir des gauchistes défendre le mariage ? C'est le premier truc qui m'interpelle perso.


ils ne défendent pas le mariage, ils veulent le détruire sournoisement en le livrant aux pédés sodomites et aux goudous bouffeuses de chattes.


:ola: :ola: :ola: :ola: :ola: :ola: :ola: :ola: :ola: :ola:
gugo))) a écrit:Surtout, ne pas occulter le fait que c'est la question de l'adoption par les couples gays qui a ému les masses, lesquelles semblaient assez anesthésiées par le clergé médiatique au point de céder une petite majorité de ses consentements au projet de loi.
sal paradise a écrit:mariage Gay, Islamisme radical, Aeroport de Nantes, perte du Triple A,
ils vont en sortir combien des sujets épouvantails comme ceux là avant d'avouer qu'ils sont,
comme les autres, incapables devant les vrais problèmes, le chômage par exemple.



ETC,ETC...


Image
Avatar de l’utilisateur
julien D.
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 405
Inscription: 22 Jan 2010, 20:15

Re: Mariage homo

Messagepar gugo))) » 01 Fév 2013, 19:36

Ouais c'est vrai, le mariage c'est un sujet superficiel, c'est vraiment pas important à coté de l'économie.
Avatar de l’utilisateur
gugo)))
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 996
Inscription: 07 Mar 2008, 19:29
Localisation: Lyon

Re: Mariage homo

Messagepar mario » 03 Fév 2013, 16:17

gugo))) a écrit:Ouais c'est vrai, le mariage c'est un sujet superficiel, c'est vraiment pas important à coté de l'économie.
Sachant que l'économie est un sujet superficiel et chiant comme un voisin qui écoute pascale Obispo le samedi matin...
Avatar de l’utilisateur
mario
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 512
Inscription: 20 Déc 2005, 21:14
Localisation: Le monde Kamasutra

Re: Mariage homo

Messagepar Manak » 04 Fév 2013, 12:54

mario a écrit:
gugo))) a écrit:Ouais c'est vrai, le mariage c'est un sujet superficiel, c'est vraiment pas important à coté de l'économie.
Sachant que l'économie est un sujet superficiel et chiant comme un voisin qui écoute pascale Obispo le samedi matin...


Ha merde.. ça sent le vécu ça !
Avatar de l’utilisateur
Manak
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 950
Inscription: 12 Juin 2004, 21:47
Localisation: Chez Raymond

Re: Mariage homo

Messagepar mario » 05 Fév 2013, 18:45

Manak a écrit:Ha merde.. ça sent le vécu ça !


Non non j'ai pas fait fac d'éco si c'est ce que tu veux savoir héhé ;-)
Avatar de l’utilisateur
mario
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 512
Inscription: 20 Déc 2005, 21:14
Localisation: Le monde Kamasutra

Re: Mariage homo

Messagepar protest&survive » 06 Fév 2013, 02:30

mario a écrit:pascale Obispo


Serait-ce une allusion perfide à un membre de feu Ken Park ?
Avatar de l’utilisateur
protest&survive
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1227
Inscription: 28 Mai 2004, 14:39
Localisation: Au-dessous du crassier

Re: Mariage homo

Messagepar sal paradise » 20 Fév 2013, 10:15

gugo))) a écrit:Ouais c'est vrai, le mariage c'est un sujet superficiel, c'est vraiment pas important à coté de l'économie.


l'économie touche tout le monde, que tu le veuilles ou non, le mariage non.
Avatar de l’utilisateur
sal paradise
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1350
Inscription: 21 Aoû 2005, 23:16
Localisation: 7€ de l'heure / forfait à la demi-journée

Re: Mariage homo

Messagepar Zen » 20 Fév 2013, 13:05

conversation avec un élève de 5ème avec qui je travaille:

lui: "mais toi, t'es pour ou contre les gays ?"
moi: "je vois pas comment on peut être pour ou contre"
lui: "mais toi, t'es gay ?"


c'est pas mal de discuter de çà avec des ados de 12-13 ans.
Avatar de l’utilisateur
Zen
Luttine Youth!
 
Messages: 2268
Inscription: 04 Jan 2003, 02:06
Localisation: absent

PrécédenteSuivante

Retourner vers Write It Yourself

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité