SAM 14 JAN: manifestation antifasciste massive et populaire

"DIY", philosophie punk/hardcore, politique, engagement (s), manifs,etc... c'est ici qu'on débat.

Re: SAM 14 JAN: manifestation antifasciste massive et popula

Messagepar Manak » 01 Mar 2012, 01:18

Je préfère le Pontarlier au Ricard, et de très loin. Mais j'apprécie le Berger Blanc / fraise aussi de temps en temps.
Avatar de l’utilisateur
Manak
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 950
Inscription: 12 Juin 2004, 21:47
Localisation: Chez Raymond

Re: SAM 14 JAN: manifestation antifasciste massive et popula

Messagepar Le Mac' » 01 Mar 2012, 12:30

Manak a écrit:Je préfère le Pontarlier au Ricard

ALLO LE GOUT
Avatar de l’utilisateur
Le Mac'
Luttine Youth!
 
Messages: 2633
Inscription: 02 Juil 2008, 18:14
Localisation: Lyon

Re: SAM 14 JAN: manifestation antifasciste massive et popula

Messagepar Luca » 01 Mar 2012, 14:12

Le Mac' a écrit:
Manak a écrit:Je préfère le Pontarlier au Ricard

ALLO LE GOUT


quelle information essayes-tu de communiquer thierry?
Avatar de l’utilisateur
Luca
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1999
Inscription: 30 Mai 2008, 23:32
Localisation: 25° N 71° W

Re: SAM 14 JAN: manifestation antifasciste massive et popula

Messagepar Derec Tom » 01 Mar 2012, 14:20

Image
Avatar de l’utilisateur
Derec Tom
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1757
Inscription: 31 Mar 2010, 13:49

Re: SAM 14 JAN: manifestation antifasciste massive et popula

Messagepar Manak » 01 Mar 2012, 14:31

Le Mac' a écrit:
Manak a écrit:Je préfère le Pontarlier au Ricard

ALLO LE GOUT


un pont = un steak
Avatar de l’utilisateur
Manak
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 950
Inscription: 12 Juin 2004, 21:47
Localisation: Chez Raymond

Re: SAM 14 JAN: manifestation antifasciste massive et popula

Messagepar fido » 01 Mar 2012, 23:17

un pont égal beaucoup de béton
Avatar de l’utilisateur
fido
L'œil de Rocky, les couilles à Rocco
 
Messages: 136
Inscription: 15 Nov 2007, 17:32
Localisation: Lyon3

Re: SAM 14 JAN: manifestation antifasciste massive et popula

Messagepar Manak » 02 Mar 2012, 01:04

tout dépend du pont
Avatar de l’utilisateur
Manak
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 950
Inscription: 12 Juin 2004, 21:47
Localisation: Chez Raymond

Re: SAM 14 JAN: manifestation antifasciste massive et popula

Messagepar Vincent » 05 Mar 2012, 13:31

Coucou, quoi de neuf?
Avatar de l’utilisateur
Vincent
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 370
Inscription: 02 Mar 2010, 15:58

Re: SAM 14 JAN: manifestation antifasciste massive et popula

Messagepar tiairy » 05 Mar 2012, 17:06

ça peut-être?? des gens y ont été??

Pour info...

http://rebellyon.info/Une-journee-de-de ... rs-et.html

Une journée de débats, ateliers et concerts contre le fascisme à Lyon

Le 3 mars prochain au CCO de Villeurbanne aura lieu de 10h30 à minuit une journée de réflexion , de partage et de musique autour de la montée de l’extrême droite à Lyon et plus largement en France et en Europe, organisée par le Collectif Vigilance 69 contre l’extrême droite.

Cette journée s’articulera autour de plusieurs ateliers-débats portant, entre autre, sur le Front National et la Droite Populaire, les attaques sur le droit des femmes, la construction de bouc émissaire., etc. Ces ateliers seront animés par des intervenants extérieurs , sociologue, spécialistes de l’extrême droite et des membres du collectif vigilance 69 contre l’extrême droite.

La soirée sera quant à elle musicale avec différents groupes tenant à soutenir la lutte anti-fasciste.

Lyon est depuis trop longtemps devenu le terreau d’une extrême droite violente et dangereuse, il est temps que les lyonnais et lyonnaise puissent s’armer idéologiquement contre ces idéaux nauséabonds. Retrouvons nous tous le 3 mars au CCO de Villeurbanne à partir de 10h00

Programme

- 10h – Accueil

- 10h30 – 12h30 : Conférence « Fascisme et natio­na­lisme d’hier et d’aujourd’hui en Europe, en France et à Lyon » Jean-Paul Gautier his­to­rien et unE mili­tantE du col­lec­tif 69 de vigi­lance.

Les der­niè­res élections euro­péen­nes ont démon­tré que les extrê­mes-droi­tes ont le vent en poupe dans toute une série de pays mem­bres de l’UE. La situa­tion actuelle semble donc favo­ra­ble à une extrême droite qui a pris son envol électoral dans les années 80 en Europe occi­den­tale et après la chute du Mur de Berlin. Cette montée en puis­sance semble s’ins­crire dans la durée. De la Scandinavie à l’Italie, les thèmes anti immi­gréEs et anti islam (sur­tout après le 11 sep­tem­bre 2001) sont pré­sents dans les urnes, dans la manière d’Instrumentaliser les peurs et la cons­truc­tion de bouc-émissaire. L’appa­ri­tion signi­fi­ca­tive de ces partis dans le pay­sage poli­ti­que euro­péen, quel­les que soient leurs carac­té­ris­ti­ques, tra­duit un pro­fond état de crise à l’échelle du conti­nent.

- 14h-16 h : Premières séries d’ate­liers :

Atelier n° 1 : « Le Front National et la droite popu­laire » Jean-Paul Gautier et Erwan Lecoeur socio­lo­gue

L’arri­vée de Marine Le Pen à la tête du FN a fait bouger les lignes. Le FN énonce des idées sim­ples voire sim­plis­tes, ce que les gens ont envie d’enten­dre. Ceci montre le succès de sa stra­té­gie de dédia­bo­li­sa­tion. Le FN devient répu­bli­que­ment com­pa­ti­ble. Marine LePen donne l’impres­sion de faire chan­ger les lignes au FN. Elle entend acqué­rir une culture de gou­ver­ne­ment et semble plus contem­po­raine que son père, avec un cer­tain savoir faire électoral, une grande capa­cité d’adap­ta­tion et une volonté d’accé­der au pou­voir.

Atelier 2 : « Références cultu­rel­les et leur poids dans la jeu­nesse »

Quelles sont les réfé­ren­ces cultu­rel­les uti­li­sées par les grou­pes d’extrême-droite et/ou fas­ci­sants ? Quel est le poids de ces réfé­ren­ces au sein de la jeu­nesse actuelle ? Comprendre leur fon­de­ment et les com­pa­rer avec celles d’autre­fois.

Atelier 3 : « Immigration : un syn­di­ca­lisme de luttes pour les droits des tra­vailleurs et tra­vailleu­ses sans papiers »

Alors que les tra­vailleurs et les tra­vailleu­ses sans-papiers par­ti­ci­pent à l’économie du pays, accrois­sent la richesse pro­duite, coti­sent à la Sécurité Sociale, à l’UNEDIC, et payent des impôts, ils n’ont ni chô­mage, ni retraite, ni citoyen­neté, ni le droit de tomber malade, ni l’assu­rance pour leurs enfants de mener à terme leur sco­la­rité. En dési­gnant des boucs émissaires faci­les, l’extrême droite et le gou­ver­ne­ment dans sa course effré­née aux voies du front natio­nal, stig­ma­ti­sent les tra­vailleurs et tra­vailleu­ses sans papiers. Par la haine de « l’étranger/ère » ils pen­sent éviter aux poli­ti­ques comme au patro­nat de rendre des comp­tes sur leur œuvre de démo­li­tion sociale. Le syn­di­ca­lisme de lutte pour les droits des tra­vailleurs et tra­vailleu­ses sans papiers, c’est le syn­di­ca­lisme de lutte pour les droits de l’ensem­ble des sala­riéEs contre la mise au pas de notre modèle social.

- 16h30-18h : Deuxième série d’ate­liers :

Atelier n°4 : « Sexualités, famille, avor­te­ment : quelle société nous pré­pare l’extrême droite ? »

Quels sont les posi­tion­ne­ments des grou­pes d’extrême droite sur ces thé­ma­ti­ques ? Quels liens avec les anti-choix ? Quelles sont les stra­té­gies uti­li­sées par ces grou­pes ?

Atelier n°5 : « Luttes socia­les et syn­di­ca­lisme » :

Quel rap­port entre­tenu entre les luttes socia­les et le syn­di­ca­lisme ? Comment l’extrême droite se situe face aux luttes socia­les ? Quand l’extrême droite pri­vi­lé­gie le soli­da­risme et le cor­po­ra­tisme, pour­quoi un syn­di­ca­lisme de lutte et de trans­for­ma­tion sociale ?

Atelier n°6 : « La cons­truc­tion de boucs émissaires ».

Les fon­de­ments de l’idéo­lo­gie iden­ti­taire consis­tent notam­ment à défi­nir « l’Autre » comme le seul res­pon­sa­ble de tous les maux de la société, en sur­fant sur les peurs des popu­la­tions. Comment se sont créés dans le passé les boucs émissaires ? Comment les mêmes stra­té­gies se remet­tent en place ?

- 19h : Ouverture des portes pour les concerts

- 20h Début des concerts :
Barrio Populo (ska)
E-One et Akye (Rap militant)
Los Tres Puntos (Ska Punk)



Restauration sur place toute la journée.
Entrée 5->10€
Au CCO Villeurbanne, 39 rue Georges Courteline
- Bus : 69, 37, C 17, C 26 arrêt « Antonins » à 140 mètres.
- Tram : Ligne 1 arrêt « Insa-Einstein » à 400 mètres.
Avatar de l’utilisateur
tiairy
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 905
Inscription: 11 Jan 2005, 14:37

Re: SAM 14 JAN: manifestation antifasciste massive et popula

Messagepar Luca » 05 Mar 2012, 23:15

los tres puntos yes!
Avatar de l’utilisateur
Luca
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1999
Inscription: 30 Mai 2008, 23:32
Localisation: 25° N 71° W

Re: SAM 14 JAN: manifestation antifasciste massive et popula

Messagepar gugo))) » 06 Mar 2012, 18:54

Après un texte de cette trempe, que reste-il à démontrer ? Toute la connerie aveugle de la "gauche" y est condensée. Les fameux synonymes interchangeables racisme/fascisme/extrême-droite/nauséabond pour couper court à toute réflexion, préalable nécessaire à la multitude pour "s'armer idéologiquement" contre un ennemi insaisissable dans sa forme. Relativisme confinant au ridicule.

Le fascisme en 2012, c'est donc la Droite populaire (entre-autre), aile conservatrice de l'UMP. De tranquilles bourgeois préposés au durcissement verbal de la communication de l'UMP, l'alibi fameusement trouvé pour que ce carrefour informe des partis de droite puissent encore racoler sur les terres du FN. Être fasciste en 2012, c'est donc tenir des propos de bistrot en marge de l'assemblée nationale afin de flouer les réactionnaires trop naïfs et les faire voter pour un parti libéral/européiste/pro-immigration/antiraciste etc. Putain ! Mussolini en perdrait son latin... Quant au Front national, je ne vais même pas hasarder le débat, mais si j'en crois Lionel Jospin, c'est un parti populiste de droite, qui n'a rien de fasciste. Mais vu qu'il pense sûrement à l'ancien fascisme, son avis n'intéresse pas nos Vigilants. Aujourd'hui, le fasciste c'est le petit gars un peu curieux qui se demande pourquoi les gauchistes sont devenus les négriers du haut-patronat, des défenseurs étroits des droits des sans-papiers, auxquels ils sacrifieront sans problème l'ouvrier français qui vote FN, congénitalement raciste.

Ceux qui ont déjà vu le documentaire Defamation ont pu constater que les officines luttant contre l'antisémitisme sont de grands pourvoyeurs discrets de ce même antisémitisme, qui est leur rente perpétuelle. On peut citer aussi ce mot définitif de Baudrillard sur SOS-Racisme comparé à SOS-Baleines : "ils sont là pour sauver le racisme." De la même manière, nos Vigilants continueront de traquer l'hydre fachiste jusque sous les décombres de la sociale-démocrachie. Pendant ce temps, les crevures qui ont rackettés la Grèce peuvent filer doux, eux ils sont biens, ils flattent bien l'immigré, ils lui proposent même de quitter son aride sol natal pour balayer le notre... Une volupté incompréhensible aux désignés racistes.

Je ne vais pas faire semblant de m'interroger sur les chances réelles du FN d'arriver au pouvoir : elles sont nulles. Même une bille en mathématique peut le comprendre aisément. 2002 a été définitif là-dessus. Le FN ne peut pas gagner parce qu'il n'a pas l'hégémonie culturelle chère à Antonio Gramsci. Le monde marchand est substantiellement indistinct : il est donc métisse, androgyne, world-citizen, agnostique, nihiliste (cf. Chomsky). C'est le monde de Benetton. Dans cet univers où tout est ramené à sa valeur marchande, même la Nation, qui avait été l'astuce bourgeoise pour tailler une République bien oligarchique apparait comme un caillou dans la basket. Alors défendre une certaine vision d'un pays, loin des chiffres muets de Francfort, de la City, quel intérêt ? Quel est le Midas qui s'arrêterait spontanément de tout enlaidir alors qu'il en a la faculté innée ? Même la Raison, autre girouette individualiste, est dépassée. On nage dans les eaux froides du profit, comme disait Marx, dans le Capital qui sue le sang et la boue. Il n'y a AUCUN argument réactionnaire qui peut intéresser un lobby contemporain. Comme Lloyd Blankfein, il soutiendra le mariage homosexuel, because business is good*. Comme Louis Schweitzer, il présidera la HALDE, dînera au Siècle et mettra tout en œuvre pour implanter durablement la discrimination positive. Comme Laurence Parisot, il dénoncera le FN qui veut la fin de l'immigration, ce levier si redoutable du patronat pour détricoter le modèle social gaullo-communiste. A ce titre, ce texte est à faire frémir n'importe quel homme de gauche authentique :

Le syn­di­ca­lisme de lutte pour les droits des tra­vailleurs et tra­vailleu­ses sans papiers, c’est le syn­di­ca­lisme de lutte pour les droits de l’ensem­ble des sala­riéEs contre la mise au pas de notre modèle social.


Même dans ses heures solitaires de rêvasserie nocturne les plus moites, je doute que Bouygues eut osé avancer pareil argument**. Heureusement que "l'opposition" veille sur la dissolution de nos droits mieux que lui. Il ne manquerait plus qu'un vibrant éloge de la délocalisation ! C'est tout à fait envisageable à ce stade il me semble. Au nom de l'internationalisme, par exemple...

La minorité de financiers qui gangrènent l'Europe n'auront jamais aucun intérêt à soutenir une politique nataliste, à restreindre le droit à l'avortement, à soutenir idéologiquement la famille traditionnelle qu'elle s'est acharnée à morceler. Blancs ou noirs, vous n'êtes que des ilotes bons à suer pendant qu'on détruit tout ce qui a aidé les générations précédentes à ne pas virer trop loufoque. Le cirque électoral donnera toujours le relai à un parti prêt à courber l'échine et à ne jamais déroger à la neutralité axiologique du monde marchand. Les boucs-émissaires peuvent resservir quand une crise va mal, afin de rédiger une loi cosmétique qui ne fâchera personne. Certes, l'angle sécuritaire peut être adoptée (l'exemple américain) quand les contradictions du système sont insurmontables (et elles le sont). La différence ? On vous filmera en train de faire vos courses. Ce n'est pas encore Loft story mais ça peut filer un petit frisson.

La montée de la droite, c'est parce qu'il n'y a pas de vraie gauche. Toute la gauche, du NPA au PS est conforme aux vœux de nos élites : pour la régularisation des sans-papiers, pour l'immigration, la disparition des frontières (ce qu'il en reste), antiracisme acharné, avec la démagogie qui va bien... Tout ce qu'un travailleur conscient a en horreur. Terra Nova l'a bien compris.*** Une gestion ouvertement accélérée du capitalisme en somme. A ce train-là, l'UMP apparait comme un espoir de ralentir la casse (bien que l'UMP ait augmenté l'immigration, ironiquement).

Méditer ces paradoxes me parait plus intéressant pour armer idéologiquement quelqu'un que de l'envoyer regimber aux vieux oripeaux fascistes, la gabegie mitterrandienne, la dégueulasse diversion PS qui dure maintenant depuis 85, cet antiracisme élyséen des Rolex.. soit deux ans après la trahison officielle de cette même gauche. Hasard ?


*
http://www.youtube.com/watch?feature=pl ... Sv5bXC2ANg

**
http://www.youtube.com/watch?v=v5dsEMl_F0Y

***
http://www.tnova.fr/essai/gauche-quelle ... -pour-2012
Avatar de l’utilisateur
gugo)))
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 996
Inscription: 07 Mar 2008, 19:29
Localisation: Lyon

Re: SAM 14 JAN: manifestation antifasciste massive et popula

Messagepar pirikk » 16 Mar 2012, 10:49

Avatar de l’utilisateur
pirikk
Nos chicos rayent le parquet
 
Messages: 209
Inscription: 07 Fév 2008, 14:13
Localisation: Lyon

Précédente

Retourner vers Write It Yourself

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité