Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a changé

"DIY", philosophie punk/hardcore, politique, engagement (s), manifs,etc... c'est ici qu'on débat.

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar stuhl » 09 Nov 2011, 22:18

[/quote]edit@stuhl: Je ne suis pas sûr que Marcuse soit un partisan de la déconstruction,si?[/quote]

C'était deux exemples, loin de moi de vouloir mettre les deux sur le même plan. Lu Marcuse il y a longtemps, et Deleuze me semble plus compliqué. J'ai un peu abusé en prenant ces exemples pour "bouriner". Plus de l'ordre du ressenti qu'une étude de texte. Je ne sais si le terme "deconstruction" est récent ou contemporain de Deleuze and co. j'ai pas les billes pour poger entièrement le bordel.


Il y a eu une petite disgression sur les/la religions. Un petit truc à ne pas sous estimer = les trois grands monothéismes sont issus du "désert"... pas l'Europe / nous les Européens.
Avatar de l’utilisateur
stuhl
J'redonne le sourire aux michtons
 
Messages: 106
Inscription: 13 Fév 2006, 21:03

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar gugo))) » 09 Nov 2011, 22:26

T'es païen stuhl ?

Cela dit, ne pas oublier que le mosaïsme était déjà entièrement hellénisé lorsque la Septante a été rédigée. Ce christianisme byzantin l'a éloigné de ses sources irakiennes pour le tremper davantage dans la mare nostrum, même si bon, c'est sûr qu'entre les rives du Jourdain et les tribus celtes y a du chemin.

Toujours est-il que depuis l'arien Clovis, le christianisme a largement dominé l'Europe pendant plus de mille ans, avec là encore des "gisements culturels" païens bien sûr. Une telle hégémonie laisse davantage de traces que le druidisme (tradition orale.)
Avatar de l’utilisateur
gugo)))
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 996
Inscription: 07 Mar 2008, 19:29
Localisation: Lyon

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar stuhl » 09 Nov 2011, 22:45

gugo))) a écrit:T'es païen stuhl ?


Non Gugo))) !!!! c'était juste une réflexion. Mais j'y tiens à le rappeler. J'suis issu de l'éduc nat', juste avant le délire actuel. Tu as posté des images des livres scolaires d'aujourd'hui, quelques posts avant, c'est plus parlant.
Avatar de l’utilisateur
stuhl
J'redonne le sourire aux michtons
 
Messages: 106
Inscription: 13 Fév 2006, 21:03

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar pirikk » 10 Nov 2011, 15:46

drakn a écrit:"C’est pas moi qu’on ignore quand je parle."



Dommage.
Avatar de l’utilisateur
pirikk
Nos chicos rayent le parquet
 
Messages: 209
Inscription: 07 Fév 2008, 14:13
Localisation: Lyon

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar pirikk » 10 Nov 2011, 15:58

drakn a écrit:Vous êtes surs qu'on a lu le même texte? Il appelle à ce qu'il existe des espaces non-mixtes pour les femmes.


Comme les chiottes tu veux dire?
Avatar de l’utilisateur
pirikk
Nos chicos rayent le parquet
 
Messages: 209
Inscription: 07 Fév 2008, 14:13
Localisation: Lyon

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar msalbarn » 10 Nov 2011, 20:21

Je comprends ce que tu veux dire Undo
parce que je te connais et que je sais que le féminisme est souvent écrasant
et même très blessant pour plein d'hommes qui ne supporte plus d'être sermonnés à tort

mais la réalité dans mon boulot est là très souvent...
c'est ce qu'on appelle l'inégalité des chances
apres il y en a plein d'autres :
beau vs moche
intelligent vs faible d'esprit (car oui on l'oublie souvent mais on n'a pas tous la meme capacité intellectuelle)
drôle vs triste
riche vs pauvre....

Pour revenir aux femmes
Avant la parité de salaire
je parlerais déjà d'inégalité d'accession aux postes
et ce, avec les mêmes cursus et capacités au travail.
Combien de fois j'ai entendu de mes différents boss
(hommes comme femmes, la misogynie n'est pas réservée aux hommes,
dès que je remettais en question leur choix de promotion au sein de mon bureau) :
"C'est bien connu, un homme ca ne te colle pas de congé parental"
"un mec qui peut assumer sa famille, il peut assumer son équipe au sein de la boite"
"le mec il est dispo 24/24, tu te rends pas compte, il va pouvoir s'investir à 200%"
et ça n'avait l'air de choquer personne !
J'ai même entendu au moment d'un entretien-bilan avec un de mes ex-assistants
"Attends, OK, je suis cher par ce que moi contrairement à (nom de sa concurrente) je ne te collerai pas de congé mat',
et je filerai pas à 18h pour m'occuper des gosses. Voilà pourquoi je veux mon augment' "
Je crois que comme je faisais comme lui, pas d'enfant et une vie de crevarde au taff,
bien qu'ultra cool dans la vie, il avait du oublié que j'étais quand meme une femme...

J'ai passé 5ans de ma vie à le subir dans les métiers de la "communication" et d'"art",
métier jugé pourtant "féminin", alors je n'ose meme pas imaginer comment ca se passe ailleurs...
Bien sur on croise aussi des boss ou collègues normaux avec nous, plus respectueux que pleins de femmes d'ailleurs
mais ne nions pas une certaine réalité de l'entreprise (plus que de l'homme d'ailleurs).

Pareil pour les prêts auprès des banquiers quand tu veux monter ta boite
je serai bien curieuse de voir les stats...

Pour ce qui est de la meritocratie, Undo, ayant fait comme tu le sais, partie de jurys d'école pas mal d'année
je suis au regret de vous apprendre qu'au sein de chacun,
les garçons qui présentaient le concours avaient bien plus de chances d'être prix
(1 garçon pris/2 garçons présentés contre 1/10filles). Pourtant globalement en fin de journée
on pouvait à chaque fois dire que les filles étaient aussi bonne que les garçons
Alors on peut argumenter en disant qu'il fallait un peu rééquilibrer la mixité au sein de l'école,
mais je n'ai surtout jamais demandé à un garçon de nous prouver sa motivation comme à une fille
(bah oui "un garçon qui fait de l'art, il est forcement sérieux,
une fille qui fait de l'art, elle vient là pour s'occuper")

Voilà
ensuite je voudrais également dire que je mate le cul des mecs parfois
que j'en ai meme sifflé (ils se reconnaitront)
et que je peux faire pleins de blagues anti-mecs aussi
bref que je sais être une grosse beauf futile
mais je crois que ca n'a rien à voir avec le sexisme
en fait je crois juste que je n'ai aucune honte a ressentir encore des choses "animales"
C'est grave docteur ?
Avatar de l’utilisateur
msalbarn
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1702
Inscription: 19 Avr 2006, 22:07
Localisation: pres du bar

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar msalbarn » 10 Nov 2011, 20:33

Pourquoi j'ecris tout ca, moi?
(trop d'absence...)
Avatar de l’utilisateur
msalbarn
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1702
Inscription: 19 Avr 2006, 22:07
Localisation: pres du bar

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar Kob.X » 10 Nov 2011, 20:34

msalbarn a écrit:les garçons qui présentaient le concours avaient bien plus de chances d'être prix
(1 garçon pris/2 garçons présentés contre 1/10filles). Pourtant globalement en fin de journée
on pouvait à chaque fois dire que les filles étaient aussi bonne que les garçons
Alors on peut argumenter en disant qu'il fallait un peu rééquilibrer la mixité au sein de l'école,
mais je n'ai surtout jamais demandé à un garçon de nous prouver sa motivation comme à une fille
(bah oui "un garçon qui fait de l'art, il est forcement sérieux,
une fille qui fait de l'art, elle vient là pour s'occuper")



Pourquoi les beaux arts sont constitués à 80% de filles alors?
Avatar de l’utilisateur
Kob.X
J'suis international... t'es number one à Auxerre
 
Messages: 853
Inscription: 28 Sep 2007, 15:27
Localisation: Lyon/St Etienne

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar msalbarn » 10 Nov 2011, 20:38

Parce qu'elles sont beaucoup, beaucoup plus nombreuses à s'inscrire au concours
Pour les concours sans entretien décisif et copie anonyme (medecine ou pharma) d'après mes amis profs
étonnamment, au sein de leur fac, 80% des candidats sont des nanas, 80% des reçus sont des femmes
Avatar de l’utilisateur
msalbarn
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1702
Inscription: 19 Avr 2006, 22:07
Localisation: pres du bar

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar UnDo » 11 Nov 2011, 14:30

Kob.X a écrit:Pourquoi les beaux arts sont constitués à 80% de filles alors?


Tu te plains ??? J'aurais bien aimé, à ton âge, être dans les 20 % !!! :grin: :grin:
Avatar de l’utilisateur
UnDo
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1279
Inscription: 25 Juil 2006, 00:41
Localisation: Lyon X Rousse

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar UnDo » 11 Nov 2011, 14:51

Bon Marine, je te réponds juste que je réagissais au chiffre donné quand aux inégalités salariales ENTRE CADRE... Pour l'accès à certain poste, tu as raison, les femmes auront plus de mal que les hommes (toujours cette histoire de grossesse). Après, j'vais pas m'amuser à éplucher le nombre de métier auquel un homme n'aura pas facilement accès non plus, mais ça existe aussi. Et puis, j'ai fais quelques boulot où les femmes étaient carrément moins violentée que les hommes. Je me rappelle de ma colloc de bureau quand je taffais en environnement. Dès qu'elle déboulais en atelier pour donner du boulot en plus ou bien passer un sac parce que les gars avaient pas jeter la bonne merde dans la bonne benne, elle était accueillie comme une princesse... Autre exemple, y'a eu dès fois quand j'étais manutentionnaire agricole (snif, mon premier emploi déclaré) où j'aurais bien aimé qu'on oublie mes couilles et qu'on m'autorise à aller boire un verre d'eau ou pisser un coup, parce que les trieuses, elles, elles avaient le droit... Seulement, j'suis un homme, je porte une verge et je dois pouvoir me déshydrater paisiblement dans un hangar sous 40° sous peine d'être déconsidérer par mes collègues masculins et la gente féminine... Y'a rien de grave dans tout cela, j'entends bien, mais qu'est ce que les femmes pourraient faire contre ça? Sont elles à blâmer pour autant ? Est ce qu'il serait envisageable que je crée un espace non mixte afin qu'entre mâles on puisse s'organiser face au dictat imposé par les femmes et leur obsession du Mâle Alpha???
Avatar de l’utilisateur
UnDo
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1279
Inscription: 25 Juil 2006, 00:41
Localisation: Lyon X Rousse

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar Lord Gonzo Bastardo » 11 Nov 2011, 15:01

msalbarn a écrit:
Pareil pour les prêts auprès des banquiers quand tu veux monter ta boite
je serai bien curieuse de voir les stats...


arf, j'avais lu:
Pareil pour les prêts auprès des banquiers quand tu veux montrer ta bite













désolé
Avatar de l’utilisateur
Lord Gonzo Bastardo
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1376
Inscription: 27 Mai 2008, 15:52

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar Pab » 11 Nov 2011, 15:12

UnDo a écrit:Bon Marine, je te réponds juste que je réagissais au chiffre donné quand aux inégalités salariales ENTRE CADRE... Pour l'accès à certain poste, tu as raison, les femmes auront plus de mal que les hommes (toujours cette histoire de grossesse). Après, j'vais pas m'amuser à éplucher le nombre de métier auquel un homme n'aura pas facilement accès non plus, mais ça existe aussi. Et puis, j'ai fais quelques boulot où les femmes étaient carrément moins violentée que les hommes. Je me rappelle de ma colloc de bureau quand je taffais en environnement. Dès qu'elle déboulais en atelier pour donner du boulot en plus ou bien passer un sac parce que les gars avaient pas jeter la bonne merde dans la bonne benne, elle était accueillie comme une princesse... Autre exemple, y'a eu dès fois quand j'étais manutentionnaire agricole (snif, mon premier emploi déclaré) où j'aurais bien aimé qu'on oublie mes couilles et qu'on m'autorise à aller boire un verre d'eau ou pisser un coup, parce que les trieuses, elles, elles avaient le droit... Seulement, j'suis un homme, je porte une verge et je dois pouvoir me déshydrater paisiblement dans un hangar sous 40° sous peine d'être déconsidérer par mes collègues masculins et la gente féminine... Y'a rien de grave dans tout cela, j'entends bien, mais qu'est ce que les femmes pourraient faire contre ça? Sont elles à blâmer pour autant ? Est ce qu'il serait envisageable que je crée un espace non mixte afin qu'entre mâles on puisse s'organiser face au dictat imposé par les femmes et leur obsession du Mâle Alpha???



Tu aurais même pu préciser que le problème de la femme enceinte ce n'est pas qu'elle soit une femme mais que effectivement elle coûte plus d'argent. Et si elle est mal vu par les entreprises c'est car elle est moins rentable que quelqu'un qui ne tombe pas enceinte. Et il se trouve qu'il y a beaucoup plus de femmes à tomber enceinte que d'hommes je crois.... Alors oui c'est injuste mais c'est contre la nature qu'il faut gueuler alors. (mais ça serait juste absurde) Et puis être susceptible de tomber enceinte, y' a quand même un revers de médaille positif non? Ce qui est à l' oeuvre là c'est encore une fois le dictat sans concession du toujours plus de profit au détriment de la morale, et non de la misogynie à mon avis.
Avatar de l’utilisateur
Pab
Fuck you, fuck la France, fuck Domenech
 
Messages: 3248
Inscription: 11 Jan 2008, 17:25
Localisation: Nantes / Rennes

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar drakn » 12 Nov 2011, 00:19

Pab a écrit: et non de la misogynie à mon avis.

Il y a une différence entre mysoginie (haine des femmes) et sexisme (j'en ai donné vite une definition personelle et incomplète).

L'argument de la grossesse revient a justifier des dominations sociales par des différences biologiques, par la naissance. On doit les accepter?


Ça me fait penser a un ancien ami qui justifiais les ecarts de salaires/hommes femmes par le prix moindre des cosmetiques pour les femmes ahahaha. Moi je suis pour un Salaire Minimum Indexé sur les Cosmétiques.
Avatar de l’utilisateur
drakn
garde la pêche...
 
Messages: 21
Inscription: 14 Oct 2011, 23:18

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar Pab » 12 Nov 2011, 01:09

(édite car je ne faisais que me répéter comme un débile)
Avatar de l’utilisateur
Pab
Fuck you, fuck la France, fuck Domenech
 
Messages: 3248
Inscription: 11 Jan 2008, 17:25
Localisation: Nantes / Rennes

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar Quentin » 12 Nov 2011, 03:14

j'ai entendu quelqu'un dire bite
Avatar de l’utilisateur
Quentin
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 943
Inscription: 20 Avr 2006, 15:28
Localisation: Strasbourg/Lyon

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar gugo))) » 13 Nov 2011, 21:59

Misogynie * d'abord.

Moi je te trouve encore trop tendre drakn, pas assez enragé. Au lieu d'un ghetto où les femmes pourraient se reposer de l'inique domination masculine, tu devrais proposer quelque chose de plus radical, couper le mal à la racine. Tu manques de suite dans les idées, tu proposes encore une médiation inutile, comme si négocier était encore utile alors que l'époque entière est attentive à tes fantasmes. Tape plus fort. Milite pour une androgynie totale, par injection forcée d'hormones, ciblant prioritairement ceux que les dossiers de police auraient révélés comme insensiblement machos. Tu prendrais ainsi le problème par les deux bouts, pour éradiquer consciencieusement ceux qui font encore obstacle à l'indifférenciation générale. Il est bon de constater que tu as compris le nœud du problème : il est vital de s'attaquer au corps car, à l'évidence, l'élément naturel est le plus rétif à la déterritorialisation qui nous rendra tous heureux et purs dans l’Éden infrahumain. Tu ne le conçois pas encore avec beaucoup d'acuité, mais ton sectarisme violent t'y mènera insensiblement. En attendant, il faudra peut-être passer le relais à des logiciens plus énervés.

On ne peut pas laisser des questions aussi sérieuses à des femmelettes dans ton genre, capisce ?
Avatar de l’utilisateur
gugo)))
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 996
Inscription: 07 Mar 2008, 19:29
Localisation: Lyon

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar el gep » 14 Nov 2011, 08:29

Ms Albarn: "(car oui on l'oublie souvent mais on n'a pas tous la même capacité intellectuelle)"

C'est exactement ce que je ressens quand je lis certains des posts, là haut, plus haut.
J'aimerais réagir à tout cela, même vite-fait, mais ILS sont trop intelligents pour moi, avec tous leurs mots compliqués, tout ça, je suis perdu. Vraiment.

Au moins, quand mon pote Gonzo parle de bite, je comprends.
Avatar de l’utilisateur
el gep
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1451
Inscription: 03 Mar 2009, 01:49
Localisation: Redrop city.

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar gugo))) » 14 Nov 2011, 11:16

http://www.rue89.com/2011/11/13/une-fem ... rte-226504

Tard dans la nuit, voici quelques jours, Ahmed Awadalla, un activiste qui travaille dans une ONG pour les droits humains, la santé, et l'éducation sexuelle, a écrit le tweet suivant :

Une féministe, révolutionnaire du 25 Janvier, a publié une photo d'elle-même nue sur Internet pour exprimer sa liberté. Je suis totalement impressionné par son courage ! »


Quand il faut s'affirmer et faire parler de soi (à quels fins ? le droit de se dévêtir pour le commerce ou au prétexte d'"Art" ?) la "féministe" n'oublie pas les vieilles recettes !
Avatar de l’utilisateur
gugo)))
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 996
Inscription: 07 Mar 2008, 19:29
Localisation: Lyon

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar gugo))) » 14 Nov 2011, 12:17

Pour ceux qui prétextent d'une "dérive" du féminisme lorsqu'ils voient poindre à l'horizon la ligne plate de l'indifférenciation des sexes au nom d'un individualisme libre (comme un consommateur) de ses déterminants, je tiens à rappeler cette phrase historique écrite par la papesse de nos féministes :

"La femme est un homme comme les autres." C'est de Simone de Beauvoir.

Ok ?

Nul besoin de préciser j'espère que l'ontologie existentialiste est entièrement raccord avec la vision du monde des plus acharnés des modernes (et du monde industriel s'entend). "L’œuvre" de Simone de Beauvoir n'étant qu'un sous-produit du travail plus consistant de son strabique mari (ironique désaveu de ses prétentions n'est-ce pas ?) il n'y a absolument aucune incohérence à voir le féminisme sombrer dans l'expiation forcenée du corps (qui n'est plus vu que comme un déterminant insignifiant - donc une virtualité.)
Avatar de l’utilisateur
gugo)))
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 996
Inscription: 07 Mar 2008, 19:29
Localisation: Lyon

PrécédenteSuivante

Retourner vers Write It Yourself

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron