Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a changé

"DIY", philosophie punk/hardcore, politique, engagement (s), manifs,etc... c'est ici qu'on débat.

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar Kob.X » 15 Mar 2012, 18:43

gugo))) a écrit:http://yagg.com/2012/03/14/supprimer-la-race-mais-aussi-le-sexe-par-daniel-borrillo/


Finalement la novlangue est une idée plutôt soft à coté de ça
Avatar de l’utilisateur
Kob.X
J'suis international... t'es number one à Auxerre
 
Messages: 853
Inscription: 28 Sep 2007, 15:27
Localisation: Lyon/St Etienne

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar gugo))) » 27 Aoû 2012, 14:56

http://www.franceculture.fr/player/reec ... ay=4462521

Cours de Michel Onfray consacré au Deuxième sexe de Simone de Beauvoir.

Le bonhomme est bien plus intéressant dans son amphithéâtre que sous les projecteurs de Laurent Ruquier. Je constate qu'il corrobore l'essentiel des quelques lignes que j'avais dédié à la papesse du féminisme en ces lieux.
Avatar de l’utilisateur
gugo)))
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 996
Inscription: 07 Mar 2008, 19:29
Localisation: Lyon

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar mario » 29 Aoû 2012, 14:09

Démythification de Beauvoir ok très bien même si ça repose sur des anecdotes rapportées par un tel ou un tel qui frisent le ragot.
Et pour le coup de l'ivresse vu comme la haine du corps, Onfray a des relents de curé parfois. Bref.

Que les femmes s'organisent entre elles pour lutter ensemble c'est très bien. Ne serai ce que pour apprendre à se défendre contre le harcèlement de rue.
Le problème qui se pose parfois c'est que des meufs sont dans un rapport de vengeance et dans une optique anti-mec et qu'elles se servent d'une excuse politique ou de la domination masculine pour légitimer toutes les crasses qu'elles vont faire subir à des mecs.

C'est facile de prendre la tête à des types qui réfléchissent à leur statut, qui essaient de déconstruire le plus possible.

Il ya qq temps j'ai vu une brochure avec une couverture puante: une bite en érection coupée au ciseaux. Je passe sur l'aspect mutilation de type excision du clitoris. Je me dis au passage que les hommes qui pratiquent ce genre de trucs mériteraient qu'on leur coupe la bite.
Mais ce qui craint dans cette couverture c'est la généralisation : sexe masculin en érection = instrument de torture et d'oppression.
On en reviens à la haine du sexe opposé, la haine du plaisir, la haine du corps justement. Je trouve ça complètement abusé et contradictoire d'avoir ce genre de brochures dans des lieux alternatifs et anti-sexiste.

Un truc injuste et puant, qu'il soit fait par une meuf à l'encontre d'un gars ou l'inverse, reste qq chose d'injuste et puant. J'ai vécu plusieurs prises de têtes (rarement) ou vu des scènes ou des mecs se faisaient latter la gueule de façon injuste et franchement je me dis qu'il faut être sur ses gardes face à certaines meufs se réclamant du féminisme ou de l'anti-sexisme parce qu'elles sont capables d'en venir aux mains parce qu'elles veulent te faire payer un truc duquel tu n'es pas responsable. Vivre dans une société patriarcale et avoir subie des choses dégueulasses de la part des mecs ce n'est pas une excuse pour se venger sur les autres.

Certaines meufs vont te regarder de travers ou te chercher la merde simplement parce que tu as entre tes jambes une pairs de couilles, et ça il ne faut pas l'accepter. Face à ce genre de meufs il ne faut même pas s'embarquer dans une discussion politique. Il faut simplement s'en protéger et les envoyer bouler sans ménagement si besoin. Le genre de meufs qui pensent avoir déconstruit plus que les autres alors qu'elles n'ont lu que 2 pages et demie sur l'anti-sexisme et qui viennent te faire la morale comme si t’étais le 1er des macho...

Pour décrire cette minorités de tordues dans le milieu alternatifs féministe et/ ou anti-sexiste, j’emploie le mot Féminazie. Je sais que ce terme est un peu ambiguë, mais il va tellement bien à certaines meufs que j'ai fini par assumer ce terme.


FEMINAZIES HORS DE NOS VIES ! ANTI-SEXISTE TANT QU'IL LE FAUDRA!
Avatar de l’utilisateur
mario
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 512
Inscription: 20 Déc 2005, 21:14
Localisation: Le monde Kamasutra

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar gugo))) » 29 Aoû 2012, 14:26

Pour l'"artiste" féministe stéphanoise Orlan, la bite en érection constitue en effet ni plus ni moins que l'origine de la guerre :

Image

Une reprise frelatée de Gustave Courbet qui ne plaide que pour les talents de copiste de la femme libre.
Avatar de l’utilisateur
gugo)))
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 996
Inscription: 07 Mar 2008, 19:29
Localisation: Lyon

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar mario » 29 Aoû 2012, 22:03

L'origine de la guerre contre la bite si j'ai bien compris ? Je parle sérieusement là.

La bite en érection n'est pas le problème c'est comment tu te sert de ta bite et quelle importance tu lui donne.
Quiconque mène un combat contre ceux qui portent une pairs de couilles et un zizi entre les jambes est pour moi qq'un/ qq'une dont il faut se méfier,
puisque le macho de base et le mec qui a déconstruit et qui déconstruit encore son identité de mâle, son virilisme, sont mis sur le même plan comme étant ennemis des femmes et faisant obstacle à leur émancipation.

J'ai hâte de tomber à nouveau sur une de ces brochures de curés - mères supérieures, je me ferai un plaisir d'arracher cette maudite couverture ;-).
Parce que l'anti-sexisme ne doit pas avoir comme moteur la vengeance et la mysandrie.

A bonNe entendeurEuses

ps: je précise que c'est en tant qu'anti-sexiste ou plus humblement parlant en tant que personne engagée sur la voie de l'anti-sexisme que je suis choqué par cette photo de sexe en érection coupé au ciseaux.
Avatar de l’utilisateur
mario
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 512
Inscription: 20 Déc 2005, 21:14
Localisation: Le monde Kamasutra

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar Slim » 14 Sep 2012, 13:00

Laissez vivre les quéquettes.
Avatar de l’utilisateur
Slim
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 344
Inscription: 27 Mai 2008, 09:33
Localisation: Strasbourg

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar gugo))) » 24 Oct 2012, 11:01

http://www.liberation.fr/societe/2012/1 ... ecu_855088

Par CHRIS BLACHE Ex-conseillère d’Eva Joly, activiste du groupe féministe la Barbe

L’attribution des chiffres 1 ou 2 dans le numéro de la Sécurité sociale impose, dès la naissance, une hiérarchie explicite : en tête, le masculin, en éternel second, le féminin. Cet héritage installe avant même nos premiers pas dans la vie, d’un côté la confiance, de l’autre le doute. Numéro «signifiant», c’est-à-dire non aléatoire [horreur !], ce numéro nous qualifie dès notre inscription à l’état civil, et impose à travers sa première colonne déterminant le sexe, une hiérarchie symbolique et une dualité qui range les unes et les autres dans deux catégories étanches, que l’on oppose. Et, en dépit de la création récente d’un chiffre 3 pour représenter les identités transitoires, cette première colonne n’en reste pas moins un outil de classification à la fois, suspect dans sa volonté de nous identifier à tout prix comme «appartenant à», et stigmatisant dans sa façon de nous définir selon des critères binaires et hiérarchiques [au cas où on aurait pas compris].

Elaboré en 1934 et mis en place en 1941 à des fins militaires par la Société nationale des statistiques – devenue l’Insee en 1946 –, ce numéro de matricule est né asexué, ou plus exactement, masculin. Le numéro Carmille – du nom de son concepteur – avait pour fonction de recenser les hommes valides pour une mobilisation rapide. La colonne qualifiant le sexe, avec les chiffres 1 pour les hommes et 2 pour les femmes, fut rajoutée a posteriori pour cacher sa fonction stratégique et lui donner une apparence civile [théorie du complot !]. En 1945, le numéro Carmille devient le numéro de Sécurité sociale, outil au service de l’économie planificatrice de l’après-guerre. En transformant l’unité familiale, avec l’homme comme chef de famille, en produit statistique, l’Insee installe durablement dans notre ADN un «signifiant sexué» qui calcifie [i.e. qui sature en sels de calcium solides] aujourd’hui encore notre modèle social. Et l’on voit combien la formalisation de ces normes continue de faire obstacle à une transformation sociétale pourtant en marche depuis la fin des années 50 [effectivement, c'est flagrant]. Nos modes de vie ont en effet remarquablement évolué [il faudrait savoir...]. Solo, homo, en couple, avec ou sans enfants, les individus se marient ou non, se pacsent, divorcent. Les familles se recomposent, ou pas. L’unité familiale construite sur le modèle patriarcal a vécu, pourtant les normes ont survécu. A travers ces qualifiants, une histoire de domination a bien été organisée et officialisée par l’état civil. Une histoire à lecture unique qui rend non seulement irréaliste, mais souvent inimaginable, la possibilité pour les unes, comme pour les autres, de se projeter ailleurs que dans des rôles assignés. Nos identités dépassent pourtant largement ces deux catégories et ne sont conditionnées à notre sexe, que par des habitus, voire des diktats dont il s’agit de se débarrasser urgemment. En ce sens, nous sommes toutes et tous des 3. Des êtres complexes et en transition constante, dont aucune des trajectoires n’est identique, linéaire ou définitive. Alors, ni une ni deux, supprimons les classifications !


En fait nous ne sommes ni homme ni femme, nous ne sommes rien.

On se projette "ailleurs que dans des rôles assignés", d'où l'extrême originalité esthétique de nos féministes :

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
gugo)))
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 996
Inscription: 07 Mar 2008, 19:29
Localisation: Lyon

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar Lord Gonzo Bastardo » 24 Oct 2012, 11:08

[quote="gugo)))

En fait nous ne sommes ni homme ni femme, nous ne sommes rien.

[/quote]

on est peu de choses.
Avatar de l’utilisateur
Lord Gonzo Bastardo
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1359
Inscription: 27 Mai 2008, 15:52

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar pirikk » 24 Oct 2012, 11:12

Avatar de l’utilisateur
pirikk
Nos chicos rayent le parquet
 
Messages: 209
Inscription: 07 Fév 2008, 14:13
Localisation: Lyon

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar mario » 03 Déc 2012, 20:57

Un commentaire suite à l'article "Aux gars par un gars..." publié sur rebellyon:

Le problème avec le déconstructivisme mal digéré c’est qu’il est en train de se transformer en idéologie bien pensante judéo-chrétienne. Les femmes ne sont pensées que comme des victimes (je te rassure les femmes ne se font pas seulement violer, siffler, etc... elles ont aussi une vie comme tous le monde faite de joie, de force, de travail, de plaisir... et de puissance). Les hommes ne sont pensés que comme des salauds (là aussi c’est un peu réducteur).
Il est bien sur évident qu’il est nécessaire qu’il existe des espaces non mixtes. C’est bien si par ricochet ces espaces t’ont permis de te déconstruire (bien que ce ne soit pas précisément le but de ces espaces). Mais ton texte semble plus être un moyen d’expier la « faute » (dans son sens biblique) d’être un homme comme par le miracle d’un renversement manichéen des valeurs (la « faute » originelle étant commise par Ève dans la Bible) qu’un plaidoyé pour les espaces non-mixtes.
Peut être que l’émancipation passe aussi par l’acceptation de nos différences (physiologiques au moins) et de les prendre pour quelque chose de posées mais non pas de figées, ni de « graves » en soit. On est différent et alors ? Reconnaitre des points de différences n’implique pas forcément de hiérarchiser ces différences. Tu peux être noir ou blanc, il y a une différence de couleur de peau qui n’implique aucune différence sur l’égalité des droits (bon en réalité on est d’accord que c’est pas encore ça).
L’important c’est l’égalité des droits et de traitement femme/homme dans les faits. On en est très loin.
Je ne comprend pas en quoi les questions de genre et le féminisme sont si imbriquées. Ni en quoi porter des jupes permettra aux femmes d’enfin être traitées à l’égale des hommes... Enfin je ne suis pas sur que la condition d’homosexuel rapproche forcément les homos du combat féministe (pour avoir entendu certain copains homos être profondément misogynes).
Après d’accord avec toi pour dire que les femmes n’ont pas besoin des hommes pour se libérer.
Enfin tu sais ce n’est pas très dur de prendre un balai à chiotte pour récurer tes toilettes. Pas besoin de grande théorie pour cela. Fais le !
Avatar de l’utilisateur
mario
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 512
Inscription: 20 Déc 2005, 21:14
Localisation: Le monde Kamasutra

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar gugo))) » 03 Déc 2012, 21:47

Les tenants de l'idéologie du genre tentent justement un nouveau pari de Pascal : en niant les différences, ils espèrent les faire disparaitre.
Avatar de l’utilisateur
gugo)))
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 996
Inscription: 07 Mar 2008, 19:29
Localisation: Lyon

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar mario » 04 Déc 2012, 20:28

gugo))) a écrit:Les tenants de l'idéologie du genre tentent justement un nouveau pari de Pascal : en niant les différences, ils espèrent les faire disparaitre.
C'est trop vague et généraliste je vois pas de qui/quoi tu parles du coup...
Avatar de l’utilisateur
mario
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 512
Inscription: 20 Déc 2005, 21:14
Localisation: Le monde Kamasutra

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar Slim » 05 Déc 2012, 17:35

Mario dit: System.NullReferenceException – Object reference not set to an instance of an object.
Avatar de l’utilisateur
Slim
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 344
Inscription: 27 Mai 2008, 09:33
Localisation: Strasbourg

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar mario » 05 Déc 2012, 19:48

Slim a écrit:Mario dit: System.NullReferenceException – Object reference not set to an instance of an object.

Grosso modo c'est ça
Avatar de l’utilisateur
mario
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 512
Inscription: 20 Déc 2005, 21:14
Localisation: Le monde Kamasutra

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar gugo))) » 05 Déc 2012, 20:22

Y a pourtant de gros indices sur la présente page... mais faut pas trop en demander visiblement.
Avatar de l’utilisateur
gugo)))
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 996
Inscription: 07 Mar 2008, 19:29
Localisation: Lyon

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar gugo))) » 17 Avr 2013, 08:37

http://goodmenproject.com/featured-cont ... h-parsons/

Un féministe parle de viol à son gosse de quatre ans parce que le marmot a embrassé sa copine et que celle-ci n'a pas aimé.

It wasn’t rape that we were really talking about per se. By definitions, it was probably sexual assault
:roll:

L'anecdote fait suite à une vaste campagne en Amérique "teach men not to rape", où l'on apprend aux hommes (et aux enfants de quatre ans) que la problématique du viol n'est pas de savoir si la nana a dit "non" mais si l'homme s'est vraiment assuré que celle-ci était "enthousiastement consentante".

A noter que la définition de "harcèlement sexuel" est une véritable énigme pour les pénalistes, habitués aux textes clairs et concis : http://www.maitre-eolas.fr/post/2012/06 ... maintenant
Avatar de l’utilisateur
gugo)))
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 996
Inscription: 07 Mar 2008, 19:29
Localisation: Lyon

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar Pab » 17 Avr 2013, 13:07

Avatar de l’utilisateur
Pab
Fuck you, fuck la France, fuck Domenech
 
Messages: 3248
Inscription: 11 Jan 2008, 17:25
Localisation: Nantes / Rennes

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar acacia » 18 Avr 2013, 01:19

@gugo : ok le gars est sûrement bien à côté de la plaque d'utiliser le mot "viol" en guise de "raccourci" (à mon sens, c'est d'abord la personne qui l'a subi qui peut choisir d'utiliser ce mot). Tu fais rouler tes yeux, mais je trouve pas cet article complètement inintéressant. Comment on donne des pistes aux mômes pour vivre une sexualité responsable ? L'auteur balance quelques remarques intéressantes, sur le fait notamment qu'on apprend souvent aux filles/femmes à craindre/se méfier/se défendre des agressions, mais très rarement on essaye d'insister dans l'éducation des garçons/hommes sur la notion de consentement.

ça me semble des questions assez cruciales, indépendamment du fond du site, que je connais pas, même si j'essayerai sans doute de creuser, y a quelques liens vers d'autres articles qui semblent intéressants. J'ai pas lu l'article d'eolas ça a l'air intéressant, mais comme d'hab en filigrane de ton discours, j'arrive pas à t'imaginer autrement qu'arc-bouté sur une dénonciation de la "plaie" féministe qui semble te ronger. C'est très salutaire de critiquer la manière dont la gôche et l'Etat s'emparent du féminisme pour le mettre au service d'un hyper-libéralisme qui va dans le sens qu'indique la bonne main invisible des marchés, juste c'est insupportable que tu persistes à jouer la confusion en mettant tout et tout le monde dans le même sac d'une même idéologie à jeter : le féminisme c'est juste toujours une nécessité, pour les femmes, et je me sens concerné parce que je ne saurais pas vivre peinard dans un monde qui sous prétexte que je suis né avec tel ou tel attribut (une couleur de peau, un lieu de naissance, un sexe, des darons fortunés ou à l'aise...) m'enjoint à dominer/user de privilèges sur des classes moins "favorisées". On peut débattre de plein de trucs mais pour moi cette lecture est pas négociable. Y a un tout un champ théorique autour de cette notion d'inter-sectionnalité (qui s'intéresse aux dominations croisées, autrement dit le fait que les lignes de force dans les relations de domination bougeront, forcément selon qu'on "cumule" par exemple le fait d'être de la mauvaise couleur, pauvre, qu'on revendique une sexualité qualifiée de "déviante" etc, chez les féministes afro-américaines notamment, Angela Davis, Bell Hooks, voir l'anthologie Black Feminism coordonnée par Elsa Dorlin ou l'article du wikipedia anglophone, etc) que tu devrais creuser avant de venir bavarder sur les féministes aujourd'hui qui seraient toute forcément des bourges et qui ne sauraient par leur lutte futile que renforcer le monde rêvé du Capital. Sauf que c'est faut et archi-faux et que pendant que les femen et Osez Le Féminisme/Ni Putes Ni Soumises/Coucou les Futures Cadres de la Diversité du PS occupent toute la place médiatique (ça arrangerait pas un peu le pouvoir les hommes et le patriarcat que les soi-disant féministes les plus bidons et les plus proches du pouvoir occupent le plus d'espace médiatique ?), y a d'autres femmes, qui au quotidien ou en théorie cherchent à se demander comment concilier les luttes contre les différentes dominations. Moins médiatiques, moins "sexy" (sûrement que t'aimerais encore moins leur gueule que celle de Clémentine Autain ou je sais pas qui - sérieux, sur ce coup-là t'as été génial, minou, change rien, nous montrer les photos de toutes ces meufs pour soutenir ton argumentaire c'était PARFAIT, au moins dans le best-of des moments où t'as tombé le masque ici : c'est quoi le problème, elles sont pas à ton goût ? parce qu'on critique l'assignation culturelle à un genre déterminé par la biologie faudrait en plus se mettre une plume dans le cul pour te divertir et te prouver qu'on est suffisamment bizarre pour mériter ton approbation lointaine depuis les hauteurs où tu distribues tes sages conseils aux handicapéEs du débat éclairé que nous sommes ?). Bref.


@pab : merci pour le lien bidon. Pas sourcé (oui ok sur france 2, et puis ? quand ?), lapidaire, rien du tout. Je dis pas que c'est pas nul, je dis qu'est-ce qu'on en sait, qu'est-ce que t'en sais, du fond de cette histoire, sérieux ? ça fait penser à fdesouche ou cette crevure de Laurent Obertone dans son bouquin La France Orange Mécanique, à la sortie duquel certains ici se réjouissaient : sauter sur tous les faits divers qui passent pour provoquer le scandale chez les français de bon sens : "ah bah voui hein on vit une époque violente madame Michu hein ça mériterait bien un bon gros renforçement du tri sélectif à l'entrée du territoire". Ou dans ton cas : "rhalala c'est vraiment trop hardcore la vie des hommes en 2013 c'est vraiment n'importe quoi on marche sur la tête le féminisme c'est terminé qu'est-ce qu'elles viennent nous emmerder maintenant qu'elles sont libérées." J'imagine bien que c'est pas ton discours mais avoue que la démarche te fait pas vraiment honneur hein.

Sérieux les gars, relisez cette page de haut en bas, j'avais pas envie de vous répondre mais c'est juste une sorte de gros vomi de a à z pour soutenir vos petites thèses de blanc-becs tranquilles installés devant vos écrans à scruter la misère du monde. C'est NORMAL que vous n'y compreniez rien si vous ne faites pas un PETIT effort puisque vos positions sociales vous PROTÈGENT absolument contre l'empathie vis-à-vis des dominéEs qui ne vous ressemblent pas assez. On peut pas sérieusement vous laisser transformer ce forum en tribune pour dégueuler vos petites haines minables...
Avatar de l’utilisateur
acacia
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1569
Inscription: 15 Aoû 2005, 19:25
Localisation: middle of nowhere

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar (damien) paulette » 18 Avr 2013, 07:50

se forger une opinion à partir de cas isolé et l'étendre à un avis général sur la question est un non sens absolu,
le truc qu'on t'apprends en philo en classe de terminale, donc argumenter un discours sur des liens internet c'est contre productif...
pour ça internet colle de très près à ce que propose notre monde moderne: l'immédiateté.
avec de tels outils et autant de faux débats on peut considérer que la bataille pour l'émancipation est perdue, toute cause confondue

bon je vais aller vider une semie avec d'autres gueux ce matin pour 34 euros, j'aurai le temps de réflechir à ma condition et ça me passera un moment
Avatar de l’utilisateur
(damien) paulette
J'ai demandé ma route au mur, il m'a dit d'aller tout droit
 
Messages: 555
Inscription: 14 Déc 2007, 00:51
Localisation: capitale des puceaux

Re: Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a ch

Messagepar Pab » 18 Avr 2013, 15:54

Le lien que je file, c'est un truc dont on a parlé absolument partout hum... Donc oui, mea culpa, je n'ai pas cherché à trouver le lien le plus parfait. Ceci dit, pour vous c'est sans doute un cas isolé emblématique de rien du tout, mais pour moi, au contraire c'est emblématique de beaucoup de choses...ça vous ne pouviez pas le comprendre seuls je suppose...?
En ce qui concerne ta diatribe à mon propos Acacia, crois ce que tu veux de ma position sociale, de mon comportement de dominant manquant d'empathie ou de collaboration avec les tout puissants oppresseurs, je m'en fiche, tu es juste ridicule. Je te rappelle que tu ne sais absolument rien de moi et tu devrais je pense sortir de ton carcan d'idées étroit, regarder le monde, sortir de ton milieu pour enrichir ta pensée. Car là, à part désigner un ennemi en le stigmatisant bêtement sans essayer de comprendre quoique ce soit, je ne comprends pas trop où tu veux en venir. Si tu voulais me dire que le lien que j'ai posté n'est pour toi emblématique de rien et qu'il n'est qu'un cas isolé, tu pouvais le dire plus simplement...
Avatar de l’utilisateur
Pab
Fuck you, fuck la France, fuck Domenech
 
Messages: 3248
Inscription: 11 Jan 2008, 17:25
Localisation: Nantes / Rennes

PrécédenteSuivante

Retourner vers Write It Yourself

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron