Grrrnd Zero abandonné sur une aire d'autoroute déserte

"DIY", philosophie punk/hardcore, politique, engagement (s), manifs,etc... c'est ici qu'on débat.

Grrrnd Zero abandonné sur une aire d'autoroute déserte

Messagepar acacia » 25 Aoû 2011, 15:57

GRRRND ZERO MENACE D'EXPULSION

On avait promis une newsletter de milieu d'été haute en couleurs, avec plusieurs centaines de mots d'esprits, des références prestigieuses et désinvoltes, et un certain nombre de révélations chocs. En effet, un peu anesthésiés par l'enchaînement effréné des saisons, on a pas toujours pris le temps de parler de nos évolutions et questionnements.

On s'était dit que cet été 2011 on ferait un peu le point sur notre fonctionnement et les choix que nous avons fait depuis un an ou deux. On va toujours essayer de s’y tenir, mais un certain évènement risque d’assombrir un peu le ton de cette newsletter et de prendre beaucoup de place. On va essayer d'expliquer tout ça en détails. En gros :

1. Depuis fin 2010 on touche une subvention directement.

2. Privés du Rail Théâtre, on se retrouve sans autres alternatives immédiates que d'éparpiller nos dates un peu partout.

3. Et ce sans même être sûr de pouvoir conserver Grrrnd Gerland, menacé d'expulsion depuis cet été.


La perspective de Grrrnd Zero à nouveau hors-les-murs n'a jamais été aussi proche.


Donc, le compte à rebours avant la catastrophe :


1. Coussins brodés d’or, jets privés et douche d’argent public :

Grrrnd Zero a reçu, pour la première fois de son histoire, une subvention de fonctionnement. Depuis la fin du squat originel rue Clément Marot, on a certes bénéficié du soutien de la Ville : bail précaire pour Gerland, c'est-à-dire des trous dans les canalisations mais pas de loyer à payer, et un accès gratuit au Rail Théâtre, qui touchait une subvention pour nous accueillir. Mais une subvention directe, ce n'est pas tout à fait la même histoire, tant en matière d’indépendance que de réglementations à suivre. On a donc beaucoup hésité.

À ce moment-là (hiver 2010), nous faisions face à de nombreuses difficultés : nous venions d'apprendre que nous allions devoir payer les fluides des locaux rue Pré Gaudry, nouveauté par rapport aux années précédentes (notre ancien propriétaire, la SACVL, ne semblait pas s'en soucier), et certains travaux devenaient nécessaires dans ces mêmes locaux. De plus la sono du Rail Théâtre venait de décéder. On a donc fini par accepter cette subvention afin de payer ces factures et dans l’idée de soutenir financièrement les dates GZ au Rail Théâtre, qui supportaient de nouveaux frais du fait de l’absence de sono sur place.

(Parenthèse, nous avons donc changé de propriétaire en juin 2010. C'est maintenant le Grand Lyon qui possède le bâtiment du 40 rue Pré Gaudry. Gardez en tête cette information pour plus tard.)

Ainsi on a reçu une subvention de fonctionnement de 9000 euros du service culturel de Lyon. Nous avons su garder la tête froide, et personne ne s'est enfui avec le magot. Depuis, nous avons demandé et obtenu le renouvellement de cette subvention de fonctionnement pour 2011 (9500 euros cette fois-ci), afin toujours de payer les fluides, continuer les travaux, et peut-être financer un lieu qui serait enfin unique.


2. Fin du Rail et atomisation des concerts


Revenons un peu sur notre rupture douloureuse avec le Rail Théâtre. On ne vous racontera les petits secrets de notre relation houleuse que de vive voix. Sachez juste que la convention qui liait la ville, le gérant de la salle et notre joyeux gang d’anges déchus s’est interrompue brutalement. La ville, bien gênée aux entournures n’a pas pu nous proposer de relogement à moyen ni à long terme pour cette activité de concerts.

Faut dire que le Rail, même si c’était pas tout rose, on s’en accommodait bien. Bin ouais, si on y réfléchit, il s’agissait sans doute de la seule salle du Gros Lyon dans laquelle il était possible d’accueillir plus de 500 personnes à nos conditions, entre autres en assumant qu’un public d’adultes est capable d’assurer lui-même sa sécurité. Ce n’est pas rien, à une époque où l’augmentation du nombre de vigiles dans tous les domaines de la vie fait peur et où la multiplication des normes réglementant la stérilisation des espaces publics commence sérieusement à nous enquiquiner.

Nous devrions aujourd’hui nous contenter d’une rallonge de subventions qui nous permettrait de disperser l’organisation de concerts à tout vent dans les salles du coin. C’est triste. En effet Grrrnd Zero existe pour qu'un lieu indéfectible accueille évènements, groupes et assos liés aux cultures fébriles que nous défendons, dans les conditions qui leur sont propres. Il n'est souvent pas possible pour des artistes méconnus, expérimentaux, inhabituels (bon sang que c'est dur de trouver des dénominateurs communs synthétiques) de se produire dans les circuits « classiques ».. quand bien même ils auraient envie de s’y produire lorsqu’ils refusent certains codes, financements, discours... Des centaines de personnes utilisent et ont utilisé l'espace dont nous dispos(i)ons. Notre objectif n’est pas de bricoler temporairement dans d'autres salles déjà existantes, ni de se contenter de quelques concerts par saison.

Pourtant c’est ce qui nous menace, de plus en plus.


3. Grrrnd Gerland abandonné sur une aire d’autoroute déserte au milieu de la canicule

La cerise sur le gâteau, c'est la dédite du Grand Lyon concernant nos locaux de Gerland, reçue au milieu de l'été, qui nous demande de quitter nos locaux de Gerland pour le 31 octobre prochain.

Autrement dit, sauf inversion de la vapeur, on se retrouve bientôt à la rue. Plus de salle, plus de locaux de répétition, plus de bureaux, plus d'ateliers, plus rien.

Au mois de juin, le Grand Lyon nous avait prévenu qu'ils allaient faire visiter le bâtiment par une entreprise d'expertise des risques incendies. Cette visite a eu lieu le 9 juin, du côté du Secours Populaire avec qui on partage le bâtiment et du notre. Nous ne nous sommes pas méfiés, d’autant que la visite s’est bien passée. Il s’agit pourtant d’une tactique banale pour faire expulser des lieux alternatifs.

Finalement le 20 juillet nous recevons un rapport hyper négatif accompagné d'une dédite sans équivoque. Le Grand Lyon dit en substance qu'ils ne sont pas prêt à mettre un seul centime dans l’entretien ou la rénovation du lieu. Généreusement, ils nous laissent quand même un sursis de deux mois et demi.

On a immédiatement contacté le service culturel de la Ville, qui n'était pas au courant de cette décision et parait s’y opposer. Depuis, ils nous proposent une rencontre dans le mois à venir, afin de négocier courtoisement.

Voilà où on est. Notre réaction va donc dépendre de ce que nous allons obtenir dans les prochaines semaines.

Dans l'état, la catastrophe certaine, c'est qu'on va devoir très certainement arrêter toute ouverture au public à Gerland, même si on parvient à conserver le bâtiment pour la création. Les prochains mois, voire tous les autres, vont être bien compliqués. On ne sait pas encore si on va devoir annuler toute la prog, ou si on va trouver des solutions temporaires.

Dans tous les cas, on aura très certainement besoin de soutien dans les semaines à venir.


Bordel, sont-ce là les trompettes du jugement dernier ?
Avatar de l’utilisateur
acacia
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1569
Inscription: 15 Aoû 2005, 19:25
Localisation: middle of nowhere

Re: Grrrnd Zero abandonné sur une aire d'autoroute déserte

Messagepar Invité Démarqué » 26 Aoû 2011, 17:12

Donc Grrrnd Zero en passe d'être fermé pour non conformité aux risques incendies ?
Tout fout le camp. Le Grrrnd Zero étant tout de même un endroit à part.
Dernière édition par Invité Démarqué le 03 Oct 2011, 15:31, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Invité Démarqué
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 298
Inscription: 05 Mar 2008, 01:56
Localisation: Intersâone

Re: Grrrnd Zero abandonné sur une aire d'autoroute déserte

Messagepar Manak » 29 Aoû 2011, 14:43

C'est quand la rencontre avec les gens du Grand Lyon ?
Avatar de l’utilisateur
Manak
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 950
Inscription: 12 Juin 2004, 21:47
Localisation: Chez Raymond

Re: Grrrnd Zero abandonné sur une aire d'autoroute déserte

Messagepar ubik » 29 Aoû 2011, 17:25

Manak a écrit:C'est quand la rencontre avec les gens du Grand Lyon ?

le 21 sept.
Avatar de l’utilisateur
ubik
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1344
Inscription: 15 Mai 2006, 22:07

Re: Grrrnd Zero abandonné sur une aire d'autoroute déserte

Messagepar acacia » 29 Aoû 2011, 20:01

ubik a écrit:
Manak a écrit:C'est quand la rencontre avec les gens du Grand Lyon ?

le 21 sept.


Gros fun en perspective.
Avatar de l’utilisateur
acacia
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1569
Inscription: 15 Aoû 2005, 19:25
Localisation: middle of nowhere

Re: Grrrnd Zero abandonné sur une aire d'autoroute déserte

Messagepar Manak » 29 Aoû 2011, 22:26

C'est un peu nul d'en discuter sur une board, j'en ai parlé un peu à Zozzal le beatnik, mais apparement les mecs du Grand Lyon étaient à moitié pas au courant (et/ou en vacances) concernant l'hypothétique éviction ?
Avatar de l’utilisateur
Manak
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 950
Inscription: 12 Juin 2004, 21:47
Localisation: Chez Raymond

Re: Grrrnd Zero abandonné sur une aire d'autoroute déserte

Messagepar el gep » 29 Aoû 2011, 22:37

J'espère que vous pourrez conserver le Gerland, avec des concerts.

Bordel, c'est un sacré chouette lieu, avec un sacré accueil et de chouettes personnes.
(de là à la qualifier de "lieu sacré", nan, je n'irais pas jusqu'au prosélytisme douteux)

De tout cœur avec vous, pour ce que ça peut changer...
Discutez, gardez votre calme et réfléchissez bien.

Longue vie!
Et merde.
Avatar de l’utilisateur
el gep
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1448
Inscription: 03 Mar 2009, 01:49
Localisation: Redrop city.

Re: Grrrnd Zero abandonné sur une aire d'autoroute déserte

Messagepar Lord Gonzo Bastardo » 30 Aoû 2011, 13:00

el gep a écrit:Et merde.

Image
Avatar de l’utilisateur
Lord Gonzo Bastardo
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1364
Inscription: 27 Mai 2008, 15:52

Re: Grrrnd Zero abandonné sur une aire d'autoroute déserte

Messagepar acacia » 17 Nov 2011, 13:47

Newsletter du 17 novembre 2011 :

C'est bientôt mon anniversaire. 26 ans à l'échelle du de l'univers c'est rien du tout, mais calculez en années de chien pour voir.

L'âge qu'on a, c'est aussi des artères qui vieillissent, le poil devient dru, les paupières tombent, le stress et les tensions font s'affaisser les parties les plus glorieuses du corps. On serre un peu plus les dents chaque jour, jusqu'à ce que la crise vienne nous cueillir, ou alors (mais seulement si on a les moyens) on part ressourcer ses batteries spirituelles à l'autre bout du monde avec une agence de voyages équitables pour tenter de conjurer le gouffre existentiel qui bée dans nos tripes. Rassurez-vous, il ne s'agit pas d'une intro de newsletter en mode vieux con cynique et blasé. C'est pile le moment que je choisis pour effectuer ma transition à 180° dans le virage de la mort et expliquer mon analogie foireuse avec Grrrnd Zero. On a pas encore 26 ans, et qui sait à quoi on ressemblera en 2030 si on existe encore. Peut-être vous proposera t-on des concerts interactifs à domicile sur votre canal mental d'Expérience A la Demande, des affiches en 3D sensorielle augmentée mais toujours en noir et blanc pour la street-cred, ou une nouvelle puce de membre sous-cutanée qui inhiberait tout mauvais goût, ce qui règlerait enfin la question épineuse des gens qui parlent trop fort au bar pendant qu'une artiste serbe multimedia propose une sculpture sonore sur les fréquences invisibles.

Le truc, c'est qu'à notre âge, il est encore temps de se demander ce qu'on fait et où on va, et comment on le fait. On est encore portés par le principe de plaisir. Mais ce qui nous différencie peut-être d'une certaine forme d'hédonisme libéral à la Psychologie Magazine, c'est sans doute l'idée de s'appuyer également sur l'élan collectif, l'impulsion du groupe, l'union qui fait la force, la somme de toutes les parties, etc. Grrrnd Zero n'est pas (que) le projet personnel d'une dizaine de petits snobs prétentieux en quête de distractions élitistes , mais une pieuvre tentaculaire aux ramifications multiples. Même si un collectif dit "central" a toujours plus ou moins donné le LA, on est confrontés aujourd'hui au difficile passage entre la gestion courante du projet de ces dernières années à la lutte collective pour sa survie.

Autrement dit, on ne tiendra pas le coup sans que celles et ceux qui se reconnaissent dans le projet ne viennent à leur tour mettre la main à la pâte. La suite du projet Grnd Zero ne dépendra que de la manière dont nous agencerons la lutte pour un relogement. Parce qu'il faut encore le répéter, notre désir n'est pas celui d'une MJC alternative, dans laquelle de gentils gestionnaires accompliraient leurs bonnes oeuvres socio-culturelles, mais plutôt une chose plus ou moins publique, ouverte et malléable, une station-relais où quiconque pourrait influencer sur ses émissions, et où le seul investissement possible serait l'action. Nous voulons être une matrice amplificatrice des intentions, et non pas un prestataire de services mécanique et linéaire parlant d' "action culturelle" plutôt que d'activisme.



Si vous voulez du concret, quelque chose de sérieux à vous mettre sous la dent pour l'heure, on vous propose :

- les habituels concerts Hors-les-Murs à venir : Rien de bien nouveau sous le maigre soleil de novembre, si ce n'est que chacun de ces évènements accueillera désormais une table d'informations et de matériel de propagande Grrrnd Zero. En clair, vous trouverez toujours l'un ou l'une d'entre nous prêt à répondre à vos questions les plus folles, à discuter et à vous fournir affiches et autres flyers d'information. A scotcher sur les murs de la ville, distribuer à vos voisins, votre patronne, votre dealer, votre boulanger, ou votre maçonne. Ce samedi 19, deux occasions de saisir votre chance, puisque nous serons présents Hors-les-Murs à l'Autre Côté du Pont avec des concerts de Stahönay, Andrew Dymond et Happy Church dès 18h, ainsi qu'au Tostaki, sombre bouge du premier arrondissement, pour quelques performances de harsh noise à prix libre à partir de 20h.

- un rendez-vous exceptionnel, le Samedi 26 Novembre, pour une journée des longs couteaux de la propagande Grrrnd Zero. On précisera un peu tout ça la semaine prochaine, mais sachez déjà que nous serons présents sur une place de Lyon en début d'après-midi pour mettre à la disposition de tous rouleaux de scotch et affiches, avec l'idée saugrenue d'inciter le plus de gens possibles à tartiner la ville de nos posters en niveaux de gris toute la journée et la soirée ! Que vous vouliez constituer un groupe autonome ou trouver sur place de petits camarades de collage, vous êtes vraiment les bienvenus.

- encore des promesses, mais pour ceux qui ont moins de temps, la flemme de sortir, ou plus l'âge pour ces conneries, nous vous proposerons sous peu de rédiger un maximum de lettres de soutien à envoyer à la Mairie, histoire de continuer notre petit lobbying de clochards célestes.






GRRRND ZERO HORS LES MURS

Sam 19 : SATHÖNAY + ANDREW DYMOND + HAPPY CHURCH + DJ OBADIA @ L'Autre Côté du Pont - PRIX LIBRE !!!! - de 18h à 23h

Sam 19 : NUNDATA + ÉCOUTE LA MERDE + LORDxGONZO + VENTRE DE BICHE + MORGANE DESBEET @ Tostaki - PRIX LIBRE !!!!! - 20h




SAM 19 NOV // SATHÖNAY + ANDREW DYMOND + HAPPY CHURCH @ L'AUTRE CÔTÉ DU PONT

// 18H-->23H // PRIX LIBRE !!!!

Happy Church
(Pop Baroque & Catéchisme Déviant)
Fanny, Ariane, Alice, Aëla, Guillaume et Sarah font de la pop irrévérencieuse avec du violon, du violoncelle, de la flûte, des synthés analogique et du banjo acapella ! Au Congrès des Fées Cendrillon s'aventure et glisse...
http://happychurch.bandcamp.com/

Sathonay
(Folk and Pop Sounds of the Orient)
Nico Poisson (Ned, The Rubix...) au saz électrique, chant, boîte à rythmes et pédales...

Andrew Dymond
(Traditionnels du Zimbabwe et d'Ibiza)
André Duracell unplugged à la mbira (piano à pouce du Zimbabwe) visite le répertoire indigène et redigère l'eurodance...

+ ambiance musicale de qualité par Stéphane Obadia

@ DE L'AUTRE CÔTÉ DU PONT
25 cours Gambetta, Lyon 3e




SAM 19 NOV // NUNDATA + ÉCOUTE LA MERDE + LORDxGONZO + VENTRE DE BICHE + MORGANE DESBEET @ TOSTAKI

// 20H // PRIX LIBRE !!!!!

Menace d'un futur terne, Grrrnd Zero Hors les Murs présentent péniblement :

-----------------------------------------------
-----------------------------------------------
Le Tostaki
1 rue Saint-Benoît
Lyon 1
----------------------------------------------
----------------------------------------------

NUNDATA (Belgrade)
Projet drone noise prolifique de Srdjan Eftimovski.
une vidéo : http://www.youtube.com/watch?feature=pl ... A5KiFNXTak
un milliard de choses à écouter sur son blog

LORDxGONZO (Belfort)
Artiste milliardaire en dollars de noise primesautière en provenance directe de la ville de Jean-Pierre Chevènement.
une vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=QkL7YuAdi5U
une cascade de cassettes enchantées et de bruits blancs charmants sur son site

ÉCOUTE LA MERDE (Bourg-en-Bresse)
Activiste harsh-noise régional, Vivian s'emploie à labourer amoureusement les plaies à l'oreille interne de son prochain.
Sa page sur le site de son label, Underground Pollution

VENTRE DE BICHE (Strasbourg)
Ajout de dernière minute. Itinéraire d'un enfant gâté. Chansons intemporelles et mélodies à pleurer. Bienvenue dans l'univers merveilleux de VENTRE DE BICHE. Avec des membres de Parmesan.
Une K7 sort bientôt sur Luisance Sonore.
On peut écouter là par exemple


MORGANE DESBEET (Lyon)
Bruit cru pour les gens qui ont faim.
une vidéo : http://vimeo.com/28397776
Sa page sur le site de son label, NHDIYSTREC










NOS CONCURRENTS


@ LA TRIPERIE
22 rue Imbert Colomès
Lyon 1er (X-Paquet)

JEUDI 24 NOVEMBRE
Clapping night ! ORVAL CARLOS SIBELIUS + RÉVEILLE !!!!!!!!!!!!
20H30 // 5 EUROS (je crois...)



SUR L'AGENDA DE REBELLYON
http://rebellyon.info/

jeu 17
La trahison des éditeurs : rencontre/débat avec Thierry Discepolo le 17 novembre 2011
À 19h - Librairie Terre des livres 86, rue de Marseille, 69007 Lyon. Rencontre orga­ni­sée par Acrimed 69 (Action-Critique-Médias).

ven 18
XIIIe Journées du Logiciel Libre à Lyon
http://www.jdll.org/

sam 19
Villiers-Le-Bel : non à la vengeance d'Etat.
Débat à 15 h avec le collectif « Angles Morts »
Librairie liber­taire LA GRYFFE, 5 rue Sébastien Gryphe 69007 LYON, France

Du 19 novem­bre au 25 novem­bre : fes­ti­val « Brisons le silence » orga­nisé par Filactions
http://rebellyon.info/Halte-aux-violences-sexistes.html

Et toujours
Exposition « 50 ans de presse alternative à Lyon et sa région »
Archives muni­ci­pa­les de Lyon
1 place des Archives, 69002 Lyon (Perrache, Cours Charlemagne)
http://rebellyon.info/50-ans-de-presse- ... ive-a.html



@ LE SONIC
Péniche Le Mascaret
4 Quai des Etroits
69005 Lyon
http://www.myspace.com/soniclyon

ven 18 Grosso Gadgetto + Picore (SCORN ANNULÉ !!!!)
sam 19 No Rules Corp Party (club)

mar 22 Date Palms (avec Gregg Kowalsky) + Bare Hands + Morse

"S'étant chaussée, [...]"

DATE PALMS
(Gregg Kowalsky & Marielle Jakobsons, Eastern style raga drones & hypnotic Spacemen 3 style bass buzz ; Oakland, USA)
BARE HANDS
(Garage Minimal, Duo en Or ; from la Grande Triple Alliance Internationale de l'Est ; Strasbourg)
MORSE
(Fire Walk With Me, avec des membres de Prypiat, Sport, VEUVE S. S. ... ; Lyon)
21 H
PRIX LIBRE

jeu 24 Group Inerane + Pan Pan Pan

mer 30 SILENT FRONT + NITKOWSKI + OXEN COAX (GZ HORS LES MURS + BIGOUT)



@ L'ÉPICERIE MODERNE
Place René Lescot
69320 Feyzin
04 72 89 98 70
www.epiceriemoderne.com/

LUN 21 NOV : PINBACK + JP INC @ EPICERIE MODERNE



@ L'ATELIER
L'Atelier des Canulars
91 rue Montesquieu
Lyon 7ème
Métro : Saxe-Gambetta
L'Atelier des Canulars est une association dont l'adhésion et
toutes les soirées sont à prix libre ...

Jeudi 17 Novembre à partir de 20h
Le jeudi du Doc
" IMPUNITY, Quelle genre de guerre en Colombie ? " de José Lozano et Hollman
Morris, 2010, France, Suisse, Colombie, 1h 25
& " Un 6 Mars à Bogotá " de Thierry Gelbert, 2010, France, 15 mn

Dimanche 20 Novembre à partir de 20h
Ciné Club : « Lost Highway » de David Lynch



@ LA LUTTINE
91 rue Montesquieu
Lyon 7ème
Métro : Saxe-Gambetta

Samedi 19 Novembre à partir de 14h
Vernissage de l'expo NAGAWIKA (illustrateur hard-rock punk !)



@ LE PÉRISCOPE
Concerts Jazz & Musiques Improvisées| Débats & conférences
13 rue Delandine 69002 Lyon
http://www.periscope-lyon.com/
periscope.lyon@gmail.com

Jeu. 17 Nov.
Bureau of Atomic Tourism
Ven. 18 Nov.
David FETTMANN Quartet
Sam. 19 Nov.
JOY AS A TOY + SEC
Dim. 20 Nov.
Cabaret poétique
Mer. 23 Nov.
Joachim Expert Quintet
Jeu. 24 Nov.
TOUBIFRI FESTIVAL : MCF + MIGOU SYNDICATE + BUS ROUGE
Avatar de l’utilisateur
acacia
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1569
Inscription: 15 Aoû 2005, 19:25
Localisation: middle of nowhere

Re: Grrrnd Zero abandonné sur une aire d'autoroute déserte

Messagepar Manak » 18 Nov 2011, 13:41

On en veut bien chez nous des affiches en niveau de gris !
Avatar de l’utilisateur
Manak
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 950
Inscription: 12 Juin 2004, 21:47
Localisation: Chez Raymond

Re: Grrrnd Zero abandonné sur une aire d'autoroute déserte

Messagepar acacia » 18 Nov 2011, 15:10

Manak a écrit:On en veut bien chez nous des affiches en niveau de gris !


Noté !

Si tu passes à GZ yen a à dispo dans le couloir du premier étage, sinon les fichiers seront à dispo bientôt sur le site...
Avatar de l’utilisateur
acacia
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1569
Inscription: 15 Aoû 2005, 19:25
Localisation: middle of nowhere

Re: Grrrnd Zero abandonné sur une aire d'autoroute déserte

Messagepar Le Mac' » 18 Nov 2011, 15:20

ET RAMÈNES LA K7 DE SUBURBIA
Avatar de l’utilisateur
Le Mac'
Luttine Youth!
 
Messages: 2633
Inscription: 02 Juil 2008, 18:14
Localisation: Lyon

Re: Grrrnd Zero abandonné sur une aire d'autoroute déserte

Messagepar Manak » 18 Nov 2011, 16:18

Ouiiii elle est dans mon casier "trucs que j'ai toujours pas rendus".
Avatar de l’utilisateur
Manak
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 950
Inscription: 12 Juin 2004, 21:47
Localisation: Chez Raymond


Retourner vers Write It Yourself

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités