Végéphobie

"DIY", philosophie punk/hardcore, politique, engagement (s), manifs,etc... c'est ici qu'on débat.

Végéphobie

Messagepar phil burn out » 15 Juil 2011, 09:52

Extraits de "La végéphobie ou le rejet du végétarisme pour les animaux et la discrimination des personnes végétariennes. Quelques réflexions à propos des causes, des conséquences et des perspectives de lutte".


Les luttes contre les inégalités et les injustices ont toujours été menées par une minorité qui a fait entendre ses critiques et ses revendications. Plus ces critiques et revendications ont été débattues, plus la minorité s'est développée et la lutte s'est trouvée renforcée. Le débat est essentiel pour faire progresser la condition des animaux dans nos sociétés humaines. Or, les militants animalistes* savent que mettre en place un cadre adéquat pour permettre ce débat est une chose difficile, voire impossible, même - et surtout ? - dans un pays comme la France. Il devrait être possible de faire admettre une chose infiniment simple : les animaux ne veulent pas souffrir et être tués, nous n'avons pas besoin de les faire souffrir et de les tuer, donc ne les tuons pas. Et pourtant, cet argument élémentaire n'est pas saisi.


Ce n'est pas simplement parce que les humains ne veulent pas renoncer à leur plaisir de manger de la viande qu'il n'est pas entendu. C'est aussi parce que, nous, végétariens**, sommes inaudibles, parce que tout est mis en place, à l'échelle de la société tout entière, pour nous rendre inaudibles. Nous ne pouvons débattre, parce qu'on nous en empêche.





Cela peut paraître nombriliste de se dépeindre comme une minorité éclairée inaudible dans une société où nous jouissons de droits fondamentaux, dont la liberté d'expression. Néanmoins, les témoignages convergent en ce sens : dès que nous voulons mettre en avant le sort des animaux d'élevage, de quelque manière que ce soit - y compris par le simple fait de refuser la viande - nous sommes marginalisés (à des degrés divers) et tout va dans le sens d'une brutale censure. Cette dernière est perçue par les végétariens la plupart du temps, mais elle n'est que rarement identifiée. Et surtout, on a rarement réfléchi à ses conséquences. Pour la nommer, nous avons choisi de l'appeler végéphobie, en référence à la première fois qu'elle a été nommée: dans le manifeste de la Veggie Pride. Nous avons voulu étudier les différentes formes qu'elle prend et les conséquences qui en résultent, non seulement pour nous, végétariens, mais aussi pour les animaux en général. Pour être clairs, nous affirmons que la végéphobie est extrêmement nuisible aux animaux parce qu'elle bloque la diffusion des idées et pervertit le débat.


Comment définir la végéphobie ?


Ce mot est composé du suffixe « phobie » et peut être mis en parallèle avec d'autres mots formés de la même manière désignant des comportements sociaux, notamment l'homophobie. Il désigne le rejet qu'on suscite en tant que végétarien pour les animaux. Les sentiments de peur, de mépris et même de haine l'accompagnent parfois. Ce rejet est dû au fait que les végétariens posent nécessairement, même à leur insu, la question de la consommation des chairs d'animaux. C'est en tant qu'opposants à la consommation de viande, et donc à la domination humaine, que les végétariens se retrouvent en butte à des réactions violentes.

Pourquoi la comparaison avec l'homophobie ?


Parce que, de même que l'homophobie est garante d'un ordre social fondé sur l'assignation des genres masculin et féminin, sur la domination masculine et sur la contrainte à l'hétérosexualité qui en découle, la végéphobie joue le rôle de garde-fou vis-à-vis d'un système fondé sur la différenciation stricte des animaux et des humains, sur le refus de considération des intérêts des premiers et sur la domination des seconds. L'homophobie consiste en un ensemble très varié de dispositifs sociaux violents visant à réprimer (ridiculiser, décourager, invisibiliser, punir...) l'homosexualité masculine (ou une masculinité jugée insuffisamment « virile ») et féminine en tant qu'elles constituent une menace pour l'ordre genré et la domination masculine qu'il permet.
La notion de végéphobie regroupe elle aussi des comportements très variés qui visent à dissuader quiconque de remettre en cause la consommation de la chair des animaux, qui est la pratique principale et le symbole le plus important de la domination spéciste.
La végéphobie est un des aspects du refus de tout ce qui peut faire vaciller les certitudes spécistes et remettre en cause l'exploitation et la place des animaux dans notre société.


notes :


* Par souci de clarté, nous avons choisi d'appliquer les règles de grammaire traditionnelles concernant l'usage du genre masculin pour marquer le neutre, bien que nous pensions que cet usage est un reflet de la domination d'un genre (masculin) sur un autre (féminin).


** Végétarien : individu qui ne mange pas d'animaux. Les végétaliens (qui ne mangent pas non plus de laitages ni d'oeufs), en tant que personnes ne mangeant pas d'animaux, font partie des végétariens.
Avatar de l’utilisateur
phil burn out
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1906
Inscription: 07 Avr 2003, 19:54
Localisation: Montagne de Reims

Re: Végéphobie

Messagepar Luca » 15 Juil 2011, 11:35

Image
Avatar de l’utilisateur
Luca
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1999
Inscription: 30 Mai 2008, 23:32
Localisation: 25° N 71° W

Re: Végéphobie

Messagepar UnDo » 16 Juil 2011, 12:41

Quel débats aimeriez vous avoir? La plupart du temps les conversations "végé Vs Carné" tournent vite aux pugilats et atteignent assez vite le point goldwin... Je comprends pas, vous ne voulez pas manger de viande ou adhérer à un modèle de consommation qui ne correspond pas à votre éthique et vous ne le faites pas. C'est bien, personne ne vous force à manger de la viande et vous êtes dans vos baskets, ça fait parti des quelques rares côtés sympa de notre Ripoublique: tu peux faire ça, personne va te taper... Y'a des gens qui mangent pas de porcs, d'autres du poissons le vendredi, ils sont convaincu d'être dans le vrai aussi, ils sont nombreux... Moi par exemple, j'en ai rien à foutre de leur truc, ils bouffent ce qu'ils veulent, mais ils viennent pas m'expliquer ce que moi, je devrais pas manger... C'est super simple comme concept en fait, les gens font ce qu'ils veulent, s'ils n'ont pas envie d'entendre qu'ils sont nazis parce qu'ils aiment s'envoyer une côte de porc, on peut pas leur en vouloir, parce que sinon, ils devront aussi entendre de la part des autres qu'ils vont aller en enfer à cause de la même côte de porc, puis après y'a un autre type qui va débouler en leur disant qu'il fallait pas la manger vendredi sinon ---> enfer... J'sais pas quoi, ça semble pas si difficile à comprendre, quand tu déboule devant un gars qui mange de la viande, qui en mangé étant petit, comme son père, sa mère et tout le toutim, et qui en mange encore avec sa femme et ses enfants et que tu lui sors: "tu sais ce que tu fais c'est mal, moi et mes amis on va te montrer la voix à suivre" t'as pas l'impression d'être un témoin de Jéhova?

Pourquoi faire du prosélytisme militant ? Qui a t'il de mal à être marginalisé quand on est convaincu d'avoir raison?

Cela peut paraître nombriliste de se dépeindre comme une minorité éclairée inaudible dans une société où nous jouissons de droits fondamentaux, dont la liberté d'expression.


oui, en effet...

Ce rejet est dû au fait que les végétariens posent nécessairement, même à leur insu, la question de la consommation des chairs d'animaux. C'est en tant qu'opposants à la consommation de viande, et donc à la domination humaine, que les végétariens se retrouvent en butte à des réactions violentes.


Non, c'est parce que on est en France, le pays qui se la raconte avec sa bouffe de partout dans le monde depuis un petit bout de temps, ça a l'air con mais les gens dès fois, ils peuvent être attaché à se genre de chose, tu touche à leur région, au pot au feu de mémé qu'ils aimaient avant qu'elle meurt, à la recette de Bidule qu'ils ont vu à Top Chef et qu'ils ont fait pour bobonne à la saint valentin... Dans le pays de la bouffe tu peux difficilement vendre l'idée de diviser les menus par deux... Regarde les réaction des gens quand on leur parle bouffe hallal et compagnie, même les gauchistes gueulent si tu leur dit que l'école de leur chiard ne sert pas de porc pour faire plaisir aux 3 petits fils d'abraham du bahut...
Avatar de l’utilisateur
UnDo
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1279
Inscription: 25 Juil 2006, 00:41
Localisation: Lyon X Rousse

Re: Végéphobie

Messagepar francois » 16 Juil 2011, 22:27

@phil burn out : juste par curiosité... tu fais passé l'info ou la végéphobie te semble une cause à défendre?
Avatar de l’utilisateur
francois
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 307
Inscription: 21 Fév 2004, 20:44

Re: Végéphobie

Messagepar pearly » 17 Juil 2011, 03:19

UnDo, tu résumes parfaitement bien le fond de ma pensée.
Chacun fait son truc, sans venir donner la leçon quotidienne au voisin, et tout le monde se portera mieux. Puis, même le vegan a 10 000 autres occasions par an de bousiller un petit morceau du guide du monde idéal. La paire de pompes faite par le petit gosse de je ne sais où, de la flotte gaspillée, ou les 21655 clics de souris / semaine pour dire sur internet que manger du jambon herta, c'est mal, autant de clics avec au choix ou simultanément : tv allumée, chaine hi-fi allumée, pc, portable branché, lumière, lave-linge, lave-vaisselle, four, micro-ondes.
M'enfin, je dis ça, mais dans l'idée, je respecte pas mal les mecs qui kiffent la bonne grosse bavette et y renoncent pour des raisons sociales (la viande d'élevage, le surgelé charal, etc) et financières (parce que sil pouvait se payer la bonne bavette du boucher, il le ferait, mais steak haché franprix, c'est moins cher). les autres, pareil tu me diras, j'm'en fous, tant qu'ils ne me font pas chier parce que moi, j'en bouffe encore. Faut vivre avec des fleurs aux tifs, au pif, et au cul, et tout est plus beau. Ou plutôt : le respect, ça va dans les deux sens. Prive-toi de ce que tu veux, abuse (très certainement. Non ?) d'autres "privilèges" ou plaisirs, mais ne me prive pas de ce que je peux avoir. ça va, je ne te parle pas encore de trafic d'héroïne en se servant de môme de 6 ans pour faire passer la came ; avoir vouloir son morceau de bidoche n'est pas (encore) la fin du monde. On se sera atomisés la gueule bien avant qu'il n'y ait plus de quoi bouffer. de toute manière

Moi, chuis un gros con. J'me dis, chuis un omnivore, alors j'omnibouffe. Aussi, j'admets, j'aime le pot-au-feu de mon enfance.

Bon sujet de discussion avant de se coucher, je sais de quoi parler au petit-déjeuner ! La végéphobie, je ne connaissais pas le mot !

je ne sais pas excatement pourquoi je réponds (si, sûrement parce que ça m'excite), ou peut-être d'une part parce que ce que j'ai à dire n'a pas trop d'intérêt, puisque hyper consensuel (finalement, le mec qui cause là, ni végétarien, ni végéphobe, il sert à que dalle), et d'autre part parce que, je rejoins encore UnDo, ça part TOUJOURS en burne.
Avatar de l’utilisateur
pearly
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1335
Inscription: 18 Nov 2008, 13:35
Localisation: Poitiers

Re: Végéphobie

Messagepar pirikk » 17 Juil 2011, 11:20

Image
Avatar de l’utilisateur
pirikk
Nos chicos rayent le parquet
 
Messages: 209
Inscription: 07 Fév 2008, 14:13
Localisation: Lyon

Re: Végéphobie

Messagepar Derec Tom » 17 Juil 2011, 11:22

pas mieux qu'Undo et Pearly
Avatar de l’utilisateur
Derec Tom
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1757
Inscription: 31 Mar 2010, 13:49

Re: Végéphobie

Messagepar pirikk » 17 Juil 2011, 11:32

Luca a écrit:Image


Les veguie-prideux vont plus loin que toi, y a des tags "VEGAN WAR" à Lyon. :grin:

(Mince, je développe une végéphobie latente)
Avatar de l’utilisateur
pirikk
Nos chicos rayent le parquet
 
Messages: 209
Inscription: 07 Fév 2008, 14:13
Localisation: Lyon

Re: Végéphobie

Messagepar pirikk » 17 Juil 2011, 11:50

La moquerie est la plus courante des réactions végéphobes. Elle semble une réaction au
végétarisme légère et même innocente, mais c’est loin d’être le cas. Le fait même que nous
soyons en permanence la cible de railleries, resteraient-elles gentillettes, n’est ni léger, ni
innocent. Ces moqueries ne sont-elles pas des tentatives de déstabilisation? Ne cherche-t-on
pas à nier le sérieux de notre engagement ? La moquerie est souvent un premier degré de
l’agression
, difficile à parer parce qu’elle passe pour une activité bon enfant, sympathique,
plaisante. La dénoncer nous expose au risque d’inverser la situation et de paraître nousmêmes
pénibles. Le caractère récurrent de ces plaisanteries en fait pourtant un véritable
harcèlement
, à tel point que de nombreux végétariens préfèrent ne plus mettre en avant leur
position. Même si nous tentons souvent de minimiser l’importance de ces railleries
incessantes (nous verrons plus loin pourquoi), elles ont des conséquences réelles sur notre
façon de nous engager pour les animaux
.

phil burn out a écrit:Il devrait être possible de faire admettre une chose infiniment simple : les animaux ne veulent pas souffrir et être tués, nous n'avons pas besoin de les faire souffrir et de les tuer, donc ne les tuons pas. Et pourtant, cet argument élémentaire n'est pas saisi.


Au fait, qui sont ces gens qui parlent au nom des animaux? Qui sont ces humains qui instrumentalisent la lutte animale?
Et si l'argument élémentaire de votre débat est "ne tuons pas les animaux", comment débattre de quoi que ce soit?

Les débats TV, vivement, ça risque d'être passionnant:

- Ne tuons pas les animaux
- Tuons les !
- Ne les tuons pas!
- Tuons les! Mangeons les!
- Végéphobe!



( Bon, suffit de lire un peu le livret complet.. Au chapitre "les moyens de la végéphobie": "Ceux qui louent le goût des animaux". En fait, tout carnassier est végéphobe. Alors encore une fois: quel débat? Pathétique. )
Avatar de l’utilisateur
pirikk
Nos chicos rayent le parquet
 
Messages: 209
Inscription: 07 Fév 2008, 14:13
Localisation: Lyon

Re: Végéphobie

Messagepar Lord Gonzo Bastardo » 17 Juil 2011, 12:08

Image

guerre
Avatar de l’utilisateur
Lord Gonzo Bastardo
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1360
Inscription: 27 Mai 2008, 15:52

Re: Végéphobie

Messagepar pirikk » 17 Juil 2011, 12:12

Je cours place de la République organiser un autodafé d'emballages Charal ! Si avec ça la plèbe n'est pas sensibilisée!
Avatar de l’utilisateur
pirikk
Nos chicos rayent le parquet
 
Messages: 209
Inscription: 07 Fév 2008, 14:13
Localisation: Lyon

Re: Végéphobie

Messagepar Le Mac' » 17 Juil 2011, 12:49

zzz
Avatar de l’utilisateur
Le Mac'
Luttine Youth!
 
Messages: 2633
Inscription: 02 Juil 2008, 18:14
Localisation: Lyon

Re: Végéphobie

Messagepar xavier » 17 Juil 2011, 12:51

Ton clavier doit être niqué parce qu'à chaque fois que tu postes un truc ça affiche "zzz".
Avatar de l’utilisateur
xavier
Jah Army!
 
Messages: 4489
Inscription: 04 Aoû 2002, 13:22
Localisation: à côté d'un appart de connards bruyants

Re: Végéphobie

Messagepar daminos » 17 Juil 2011, 20:14

la personne qu a écrit ça a de vrais soucis...

la comparaison végéphobie/homophobie elle vaut des points...

à quand le prochain scandale d'un gamin tabassé parce qu'il a mangé une carotte?
Avatar de l’utilisateur
daminos
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 920
Inscription: 06 Juil 2004, 09:49
Localisation: la guillotière emmerde les flics

Re: Végéphobie

Messagepar Luca » 17 Juil 2011, 22:10

daminos a écrit:
la comparaison végéphobie/homophobie elle vaut des points...

à quand le prochain scandale d'un gamin tabassé parce qu'il a mangé une carotte?


merci
Avatar de l’utilisateur
Luca
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1999
Inscription: 30 Mai 2008, 23:32
Localisation: 25° N 71° W

Re: Végéphobie

Messagepar buddy satan » 19 Juil 2011, 09:02

Kikoo les carnivores.
Avatar de l’utilisateur
buddy satan
Je suis Florian Schall.
 
Messages: 5732
Inscription: 20 Déc 2004, 22:56
Localisation: Metz

Re: Végéphobie

Messagepar daminos » 19 Juil 2011, 10:45

ah non moi je suis végétarien depuis un bon moment, et très content de l'être.

mais ce texte, c'est pas possible.
Avatar de l’utilisateur
daminos
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 920
Inscription: 06 Juil 2004, 09:49
Localisation: la guillotière emmerde les flics

Re: Végéphobie

Messagepar Lord Gonzo Bastardo » 19 Juil 2011, 14:19

Avatar de l’utilisateur
Lord Gonzo Bastardo
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1360
Inscription: 27 Mai 2008, 15:52

Re: Végéphobie

Messagepar pearly » 19 Juil 2011, 14:29

Superbe, les parents...
Avatar de l’utilisateur
pearly
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1335
Inscription: 18 Nov 2008, 13:35
Localisation: Poitiers

Re: Végéphobie

Messagepar pirikk » 19 Juil 2011, 16:18

Mort oui, mais mort bio. Une autre mort est possible

(je soupçonne quand même le gosse d'avoir été un peu végéphobe)

:arrow:
Avatar de l’utilisateur
pirikk
Nos chicos rayent le parquet
 
Messages: 209
Inscription: 07 Fév 2008, 14:13
Localisation: Lyon

Suivante

Retourner vers Write It Yourself

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron