MOVIES PLAYLIST

Votre Know-How dans les differents aspects stratégico-opérationnels en matière de cinéma, littérature, comix et kiffs-passion a déjà fait ses preuves au sein d'une micro-niche pluripotentiaire de recherche en perte de temps ? Prouvez-le encore.

Messagepar Thibaut » 08 Déc 2007, 15:24

luc sonor a écrit:
Thibaut a écrit:Ah nan, j'insiste : c'est une comédie : y a des momentds où on les imagine rigoler sous leurs casques, tellemtn ils enfilent les clichés de Bozardeux qui a trop maté THX, Kubrick & Elephant.


t'as oublié Easy Rider et un clin d'oeil a Assault :wink:
mais je vois toujours pas où est le probleme.
c'est pas un film qui se veut genial, ou revolutionnaire.
les influences sont assumées, revendiquées.
le film n'est sorti qu'en seance unique à minuit les samedis.

Oui, mais c'est bien c que je disais.
Et les références sont moins assumées qu'étalées - d'où la comparison avec un bozar première année - ou un jeune fac de lettres qui se prendrai pour Kerouac & Rimbaud.
C reste qd même prétentieux.
Ils ont jamais entendu parler d'un procédé qui s'appellle l'ELLIPSE ?
Alors, ouais, bien sûr, la lenteur est le moteur de cette histoire. Une histoire sans scénar, d'alleurs.
Sauf qu'il y a aussi la référence à Duracell (qd Bangalter veut se suicider)... enfin, voilà, c'est drôle par inadvertance.
luc sonor a écrit:je pense sincerement qu'il faut le voir dans ces conditions, et pas juste en se disant "ah la la c'est le film de ces encules hype de daft punk"

Je n'ai aucun préjugé contre Daft Punk.
J'étais donc d'autant plus déçu.
Ils ont tjrs manié les concepts, mais là, ils se sont plantés. Ou pas, s'il s'agit effectivement d'une comédie. Et, dans un doute bienveillant et bénéfique, je me dis que c'en est une!

Laisse moi deux jours, et je t'écris tout le contraire en disant à quel point ce film est merveilleux! :wink:
Thibaut
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 309
Inscription: 10 Mai 2007, 22:57

Messagepar Fa » 08 Déc 2007, 19:19

luc sonor a écrit:apres c'est sur si tu mates ça sur un ecran perrave apres avoir mangé une andouillette et en entendant les râles de bobonne du dessus qui prend son coup de canne mensuel, tout de suite le trip est atténué...


C'est magique :D Quote of the day !
Avatar de l’utilisateur
Fa
Harissa mayonnaise poto, salades tomates Oignons
 
Messages: 65
Inscription: 07 Avr 2004, 22:32
Localisation: Lyon

Messagepar der kommissar » 08 Déc 2007, 23:57

Les aventures du prince Achmed (Lotte Reiniger - 1926)
re-sortie en salle!!!
Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
der kommissar
Double Poney
 
Messages: 175
Inscription: 10 Déc 2003, 15:21
Localisation: loin des yeux

Messagepar Kob.X » 09 Déc 2007, 00:14

Thibaut a écrit:clichés de Bozardeux qui a trop maté THX, Kubrick & Elephant.


Le cliché repond à l'appel :lol:

Encore quelque mois et je suis bozardeux.
Si tout va bien.
Avatar de l’utilisateur
Kob.X
J'suis international... t'es number one à Auxerre
 
Messages: 853
Inscription: 28 Sep 2007, 15:27
Localisation: Lyon/St Etienne

Messagepar FAFA-SAN » 09 Déc 2007, 02:29

LUZ SILENCIOSA / LUMIERE SILENCIEUSE

Image
"Fermier dans le nord du Mexique, membre d’une communauté mennonite (chrétiens protestants, nrd), Johann est marié et père de six enfants. Depuis deux ans, il aime une autre femme que la sienne. Il est en contradiction avec la loi de Dieu et celle des hommes."

Le nouveau film du réal du boulversant BATALLA EN EL CIELO est un hommage à Dreyer, Bergman, et toujours sous influence Tarkovki. Autant dire qu'il faut aimer le cinéma lent, introspectif, les longs plans, les travellings imperceptibles, la métaphysique, la réflexion sur la place de l'homme dans la communauté, de l'amour, de dieu...

Ce film est probablement le plus difficile d'accès de Reygadas. Il se ne passe strictement rien (ou si peu) avant les 20 dernières minutes du film. Une grosse partie du film décrit la vie de cette communauté à part dans la société Mexicaine. On passe du temps avec les personnages principaux à tenter de comprendre leurs états d'âme, leurs soucis, leurs luttes... Là n'est pas le principal. On sent que le film a été tourné pour 3 scènes clefs (mais quelles scènes : l'ouverture est juste magistrale), et que le reste tourne autour. Le reste est loin d'être inutile, chaque scène apporte toujours quelque chose, le choix de certaines "scènes de vie" est parfois assez étrange, on se demande pourquoi ce choix là et pas un autre...

Bref, un film vraiment à part. Assez anachronique au final (faire un film "à la manière de Dreyer" en 2007, fallait oser tout de même, surtout avec des personnages inspirant à priori peu de sympathie).
Globalement, j'ai bien aimé. Mais bien moins que BATALLA (certainement son film le plus personnel, le moins "sous influence")

Enfin, de toutes façons il est difficile de juger ce genre de film avec des "j'aime / j'aime pas"... On est touchés ou pas... J'ai été touché par certaines scènes, d'autres beaucoup moins. J'ai surtout beaucoup aimé la fin et la morale du film, le rapport que ces personnages et le film entretiennent avec la nature, l'altérité et le divin. Aussi le fait que le film ne cherche pas à juger ces gens et leurs croyances, tout en parvenant à dire au athés qui se croient toujours plus futés que les autres dans leur refus de transcendance : "regardez, qu'on croit en Dieu ou pas, on a bien tous les mêmes problèmes et les mêmes crises existentielles".
Comme dans BATALLA, Dieu est évoqué, convoqué, il fait partie du background des personnages, de leur culture, mais Reygadas ne tranche jamais. Sa position est celle de l'agnostique. Chez lui la métaphysique prime, Dieu reste une option qui n'est jamais jugée, même si elle est toujours d'un grand secours aux personnnages.

Bref, un film à juger dans quelques années... Pour l'instant, je ne suis pas sûr d'avoir saisi toute son ampleur.
FAFA-SAN
 

Messagepar Fa » 09 Déc 2007, 17:22

der kommissar a écrit:Les aventures du prince Achmed (Lotte Reiniger - 1926)
re-sortie en salle!!!
Image
Image
Image


Yep on le repasse actuellement là ou je bosse dans le cadre des séances Jeune Public.
C'est vraiment plaisant de voir qu'Il fait un carton auprès des gamins même après tant d'années.
Avatar de l’utilisateur
Fa
Harissa mayonnaise poto, salades tomates Oignons
 
Messages: 65
Inscription: 07 Avr 2004, 22:32
Localisation: Lyon

Messagepar AkAru » 10 Déc 2007, 13:00

Image

Ca faisait longtemps que je ne m'étais pas tapé des crises de fou rires comme ca.
Avatar de l’utilisateur
AkAru
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1262
Inscription: 25 Jan 2005, 17:47
Localisation: Lyon

Messagepar FAFA-SAN » 10 Déc 2007, 13:20

cornélius a écrit:american gangster
qq un l a vu?
perso j ai trouvé que c etait un peu du gachis.... trop de tape a l oeil, denzel est bon mais joue toujours pareil... et puis ca pue le happy end des le debut...

Sauf que ça ne finit pas en happy end !

Le film est loin d'être catastrophique, mais c'est vraiment pas terrible, long, un poil ennuyant, sans relief, et cerise sur le gateau, on ne se sent absolument pas concerné par le devenir des personnages.

Mieux vaut aller voir l'excellentissime WE OWN THE NIGHT / LA NUIT NOUS APPARTIENT de james gray (The Yards, Little Odessa), un bon vieux film noir bien classique et littéralement boulversant. Une vraie leçon de mise en scène et de caractérisation de personnages. Il serait temps que le cinéma Ricain revienne vers ce type de productions...

Image
FAFA-SAN
 

Messagepar spoker » 10 Déc 2007, 15:33

vu hier soir, pas mal, mais j'ai trouvé la fin un peu trop facile et baclée.

L'affiche est bien moche.
Avatar de l’utilisateur
spoker
Faudrai' qu'jarrête de bédave, que j'arrête de pillave
 
Messages: 723
Inscription: 10 Avr 2004, 14:42
Localisation: Rennes-la-Belle

Messagepar FAFA-SAN » 10 Déc 2007, 16:29

Mouais... T'aurais voulu quoi à la fin ?
Les mecs ont tout perdus, il ne leur reste plus que l'amour fraternel... Moi j'ai trouvé ça simple et désespérant.
FAFA-SAN
 

Messagepar spoker » 10 Déc 2007, 16:42

SPOILER

Le méchant qui devient un gentil flic, c'était pas indispensable...
Avatar de l’utilisateur
spoker
Faudrai' qu'jarrête de bédave, que j'arrête de pillave
 
Messages: 723
Inscription: 10 Avr 2004, 14:42
Localisation: Rennes-la-Belle

Messagepar FAFA-SAN » 10 Déc 2007, 18:45

REPONSE AU SPOILER

Le personnage qu'interprête Phoenix n'est pas du tout un "méchant", juste un bon gars, naïf, voir idiot, ou qui ne veux pas voir le mauvais côté des choses, et qui finit par fréquenter de mauvaises personnes.

D'ailleurs, le flic n'est pas non plus un "bon flic", juste un flic médiocre qui a suivi papa.
C'est d'ailleurs là toute la finesse du scénario, un réal à la con aurait forcé les antagonismes pour dynamiter les ressorts dramatiques. Ici, tout se passe en, douceur, l'insouciance, la prise de conscience, la révélation, la perte, le rapprochement des deux frères.

Il ne s'agit pas de l'histoire d'un "méchant qui devient gentil", juste d'un type qui prend ses responsabilités en sachant qu'il va probablement tout perdre, en comprenant que c'est la chose "juste" à faire... Ou peut-être LA SEULE chose à faire (dans ce cas c'est encore plus dramatique).
FAFA-SAN
 

Messagepar spoker » 10 Déc 2007, 20:42

SPOILER TOUJOURS

jme comprends quand je dis "le méchant", j'aurais du dire "celui qu'est du mauvais coté".

j'ai eu la sensation d'un film pas fini, j'm'attendais à plus d'embrouilles que ça, ...'fin je sais pas, ça se finit trop "proprement" pour moi. Genre "la mort de notre père nous rapproche, tout va bien maintenant, je suis dans ton camp."
Bref, les gouts et les couleurs.
En tous cas, c'était glacial comme film !

Et pour une fois les mafieux russes ressemblent à des mafieux russes. prends des notes Vincent Cassel !
Avatar de l’utilisateur
spoker
Faudrai' qu'jarrête de bédave, que j'arrête de pillave
 
Messages: 723
Inscription: 10 Avr 2004, 14:42
Localisation: Rennes-la-Belle

Messagepar patty » 12 Déc 2007, 11:59

Image
revu hier
ce film est un de ces rares films qui me donnent vraiment envie d'écrire une dissert/analyse de film à chaque fois que je le vois, ce spielberg était un génie (analogie / symbolique / références / clins d'oeil / techniques...)

et la scène de bike (course poursuite contre les flics) à la fin est juste trop classe.

bref plus qu'un classique ce film, je vous jure!!




(oh et puis le uranus - your anus (blague pas captable en VF) des djeuns est juste énorme..)
Avatar de l’utilisateur
patty
J'suis international... t'es number one à Auxerre
 
Messages: 845
Inscription: 30 Nov 2005, 18:20
Localisation: toulouse

Messagepar patty » 14 Déc 2007, 17:07

Image

B E A U !
Avatar de l’utilisateur
patty
J'suis international... t'es number one à Auxerre
 
Messages: 845
Inscription: 30 Nov 2005, 18:20
Localisation: toulouse

Messagepar Quentin » 14 Déc 2007, 22:09

Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Quentin
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 943
Inscription: 20 Avr 2006, 15:28
Localisation: Strasbourg/Lyon

Messagepar FAFA-SAN » 15 Déc 2007, 22:04

Image

Bob Dylan par Toff Haynes (Velvet Goldmine, Loin du Paradis) : Un concept aussi casse-gueule (6 acteurs interprètent Dylan à plusieurs moments de sa vie) que réussi.
Même sans connaître l'oeuvre et la vie de Dylan, le film reste passionnant (avec une petite péréférence pour la période 60's/électrique jouée par Kate Blanchett). Même sans s'intéresser à Dylan, ce film vaut la peine d'être vu, au moins comme OVNI du 7ème art.
Du cinéma inovant & contemporain (et pour une fois le mot ne sonne pas comme une insulte) comme peu de gens savent encore en faire.
Probablement un des grands films de l'année.
FAFA-SAN
 

Messagepar scarecrow » 17 Déc 2007, 13:59

Futur chef d'oeuvre:

http://fr.youtube.com/watch?v=lAHvccGsmlc


:P :P :P vivement
Avatar de l’utilisateur
scarecrow
J'redonne le sourire aux michtons
 
Messages: 106
Inscription: 18 Juin 2005, 16:56
Localisation: Paris / Reims

Messagepar scarecrow » 21 Déc 2007, 00:50

Pour ceux que ça interrese Sam raimi va réaliser le Hobbit, c'est officiel..
La deception ... :(
Avatar de l’utilisateur
scarecrow
J'redonne le sourire aux michtons
 
Messages: 106
Inscription: 18 Juin 2005, 16:56
Localisation: Paris / Reims

Messagepar ubik » 21 Déc 2007, 02:09

FAFA-SAN a écrit:Image

Bob Dylan par Toff Haynes (Velvet Goldmine, Loin du Paradis) : Un concept aussi casse-gueule (6 acteurs interprètent Dylan à plusieurs moments de sa vie) que réussi.
Même sans connaître l'oeuvre et la vie de Dylan, le film reste passionnant (avec une petite péréférence pour la période 60's/électrique jouée par Kate Blanchett). Même sans s'intéresser à Dylan, ce film vaut la peine d'être vu, au moins comme OVNI du 7ème art.
Du cinéma inovant & contemporain (et pour une fois le mot ne sonne pas comme une insulte) comme peu de gens savent encore en faire.
Probablement un des grands films de l'année.


pareil !!!, et je rajoute une petite review que j'ai posté sur un autre forum :


Image

un biopic sur Bob Dylan, complètement destructuré dans son montage, sa mise en scène et son propos. Dylan est incarné par 5 acteurs complètement différents, sensés représenter plusieurs moments de sa vie. Un peu comme dans "Palindromes" de Todd Solondz, les 5 acteurs étonnent le spectateur. Par exemple pour sa période pré-ado, il est incarné par un jeune acteur afro-américain, et pour une autre période, il est incarné par l'actrice Cate Blanchett !. Bref de quoi surprendre, surtout que certains acteurs ne lui ressemble pas trop (comparé a cate Blanchett :shock:)
Petite surprise, on retrouve Charlotte Gainsbourg dans le casting. A croire que son escapade Gondriesque lui a ouvert les portes des studios US.
Bon musicalement, le film est forcément ultra classe, il y a d'ailleurs pas mal d'autres groupes comme par exemple sonic youth, yo la tengo, Stephen Malkmus and Lee Ranaldo, Sufjan Stevens, cat power et quelques autres dont, charlotte gainsbourg là aussi !
Du point de vue "biopic" le film garde encore beaucoup de mystère autour de Dylan de ses idées et de ses motivations; et c'est pas plus mal je trouve...

Bref, une excellente surprise ! je suis pas forcément fan des biopic, mais celui ci est tellement weird que ca m'a scotché :o
Avatar de l’utilisateur
ubik
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1344
Inscription: 15 Mai 2006, 22:07

PrécédenteSuivante

Retourner vers Hardcore is boring

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron